Pour qu'Élodie Gossuin arrête de chanter en attribuant les points à l'Eurovision

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le Concours Eurovision de la chanson est une compétition musicale de dimensions internationales. La France, en tant que pays fondateur de l'Union européenne, est chaque fois qualifiée pour la finale de cet événement. Mais, chaque année, lorsqu'il est temps d'annoncer les points attribués par chaque pays aux participants, les Français tremblent au moment où Élodie Gossuin doit faire son apparition sur les écrans du monde entier.

En 2016, Amir Haddad avait la charge de représenter la France à l'Eurovision. Et alors, à l'heure de son intervention, Élodie Gossuin se mit à chante son « Youhouhouhouhou ». L'Histoire de l'humanité fut à jamais changée par ce malaise qui produisit l'effet d'un séisme dans la fierté de tous les Français. Les citoyens du monde entier ont éprouvé une grande gêne, une honte incommensurable suite à cet acte. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Cette année 2017, chers compatriotes, alors qu'elle s'était engagée publiquement à ne plus chanter, Élodie Gossuin reprit l'air de la chanson d'Alma devant des millions de téléspectateurs. Encore une fois, le sentiment national en fut grandement altéré.

C'est pourquoi nous lançons cette pétition aujourd'hui. Il en va de l'honneur de la France. Et l'enjeu dépasse de loin nos frontières. Si nous n'agissons pas dès aujourd'hui, Élodie Gossuin chantera de nouveau l'an prochain, et qui sait quelle seront les conséquences ?

Nous demandons à l'Union européenne de radio-télévision et aux autres organisateurs du concours de l'Eurovision de prendre des mesures pour s'assurer qu'Élodie Gossuin ne chantera plus. Monsieur le Président de la République française pourrait également engager sa propre responsabilité pour que cesse le déshonneur. Mobilisons-nous !



Stop compte sur vous aujourd'hui

Stop GOSSUIN a besoin de votre aide pour sa pétition “European Broadcasting Union: Pour qu'Élodie Gossuin arrête de chanter en attribuant les points à l'Eurovision”. Rejoignez Stop et 11 signataires.