Non au retrait de la compensation financière offerte par ETSY aux boutiques ALM et ALME

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Nous demandons à la multinationale américaine ETSY de revenir sur sa décision de retirer la compensation financière (crédits d'annonces gratuites) qu'elle a offert aux artisans créateurs et merciers pour les convaincre de transférer leurs boutiques sur ETSY suite à la liquidation express en août 2017 de deux plateformes de vente françaises ALittleMarket et ALittleMercerie, qu'elle avait racheté en 2014.

LE CONTEXTE
Le 3 juillet 2017, ETSY annonce brutalement la fermeture de ALittleMarket et ALittleMercerie, alors leaders du marché français, au 31 août 2017. Ces plateformes françaises, qui comptaient près de 100 000 boutiques, fonctionnaient sur le principe de la mise en vente gratuite et de la commission sur les ventes. Chez ALittleMarket et ALittleMercerie, le vendeur ne payait que s'il vendait. Sur ETSY, le fonctionnement est différent : le vendeur paie la mise en ligne de ses annonces (0,20$ par annonce) en plus de la commission sur les ventes et des frais de transaction. Les fiches produits ETSY sont également soumises à une durée d'affichage de 4 mois, au-delà desquels un renouvellement (facturé 0.20$) de chaque annonce est nécessaire, afin que le produit reste en vente sur la plateforme. L'annonce est par ailleurs refacturée à chaque fois que la boutique vend un exemplaire de son produit (ex: une boutique crée une fiche produit pour un tissu qu'il vend au mètre et un client lui achète 7 mètres, Etsy lui facturera au moment de l'achat 6 fois son annonce - la 7ème fois est payée à l'avance).
La communauté francophone, très choquée par l'annonce de la fermeture d'ALittleMarket et ALittleMercerie, s'est montrée réticente au système payant de mise en ligne d'ETSY. La direction d'ETSY a alors fait une offre sans limite de temps aux anciens créateurs et merciers d'ALM et ALME pour les inciter à transférer leurs boutiques sur la plateforme américaine.
Les vendeurs d'ALM et d'ALMe se sont donc vus offrir par Etsy une compensation financière à la perte de leurs boutiques, sous la forme de crédits d'annonces gratuites sans limite d'utilisation, soit l'équivalent de 7 fois le nombre de leurs annonces en cours sur leurs boutiques ALittleMarket et ALittleMercerie (ex : si un créateur avait 200 produits en vente sur ALittleMarket, ETSY lui offrait au transfert de sa boutique 1400 crédits d'annonces gratuites, soit une économie de 280$ ; ou autre exemple, dans le cas d'une mercerie, si le vendeur avait 12 000 produits en circulation, ETSY lui offrait 84000 crédits d'annonces gratuites, soit une économie de 16800$).

LES FAITS
Le 23 janvier 2018, ETSY annonce aux anciens vendeurs d'ALM et d'ALMe, qui ont transféré leurs boutiques et reçu une compensation financière sous la forme d'annonces gratuites, que finalement celles-ci expireraient au 31 décembre 2018.
Après le traumatisme de la fermeture brutale d'ALittleMarket et ALittleMercerie qui a plongé la plupart des anciennes boutiques ALM et ALME dans de grandes difficultés financières (certaines boutiques enregistrent jusqu'à une baisse de 80% de leurs chiffres d'affaires), la communauté du fait main est à nouveau dans le désarroi le plus total.
Le retrait des annonces offertes ne ferait qu'aggraver leur situation déjà très précaire et porter un coup supplémentaire au fait main et à l'artisanat en France et dans la communauté francophone.

NOTRE REVENDICATION
Nous demandons à ETSY d'annuler sa décision de retirer la compensation financière qu'elle nous a offert sous la forme de crédits d'annonces gratuites sans limite d'utilisation dans le temps durant l'été 2017 pour, entre autres, nous inciter, nous les artisans créateurs et merciers français et/ou francophones à installer nos boutiques sur la plateforme de vente américaine.


Cette pétition est une pétition collective issue du groupe facebook "Les créateurs et merciers des marketplaces créatives"
( https://www.facebook.com/groups/1552204051490369/ )



MARKETPLACES compte sur vous aujourd'hui

MARKETPLACES CRÉATIVES a besoin de votre aide pour sa pétition “Etsy : Non au retrait de la compensation financière offerte par ETSY aux boutiques ALM et ALME”. Rejoignez MARKETPLACES et 2 519 signataires.