Pour la sauvegarde de l’école de ski nautique Vincent Soubiron à Seysses

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !

Xavier DE GROVE
Xavier DE GROVE a signé la pétition

Nous avons besoin de votre soutien pour l'école de ski nautique de Vincent Soubiron qui est en péril à cause de travaux illégaux et hostiles. Comme vous le savez, Vincent a consacré toute sa vie au ski nautique et son équipe a ramené plus de 20 médailles mondiales, 80 médailles européennes, 250 médailles nationales... Son école de ski nautique est établie depuis 26 ans à Seysses au Sud de Toulouse sur une gravière appartenant à un propriétaire privé avec lequel les relations étaient excellentes.  En 2000, celui-ci a soumis à Vincent l’idée d’améliorer les conditions du plan d’eau en remodelant les contours du lac par un remblaiement partiel. Une aubaine pour l’école, car c’est l’opportunité de bénéficier d’un plan d’eau avec toutes les qualités requises pour l’entraînement et l’organisation de compétition. Grâce à l’implication de Vincent, le conseil municipal qui y était initialement opposé, a accepté ces travaux sous les conditions suivantes : que l’école de ski nautique soit pérenne sur lac et qu’une zone verte soit aménagée. Depuis 8 ans les travaux de remblaiement se déroulaient sans encombre, jusqu’à l’appel téléphonique de début mai de la société exploitante, Malet, sommant l’école de cesser son activité sans courrier préalable ni préavis. Commence alors un travail d’intimidation pendant un mois et demi. Depuis le 28 juin, c’est l’escalade avec la construction d’une digue qui viendrait partager en deux le lac et ainsi empêcher la pratique du ski nautique. Le père de Vincent, âgé de 73 ans, a même manqué de se retrouver enseveli sous un camion de gravats. Le samedi 29 juin, le gardien de l’exploitation a insulté et menacé Vincent de jets de pierres. Nous allons entreprendre toutes les action juridiques possibles pour nous défendre et sauvegarder l’activité mais nous avons besoin de votre soutien en signant cette pétition afin que les intervenants prennent conscience de ce qui est en train de se passer et des conséquences que cette fermeture aurait pour notre sport, en France et à l’international.  Pour Vincent et pour le ski nautique, merci d’avance.