Pétition fermée

Pour mettre fin à l'indiscipline et à l'impunité sur les routes sénégalaises.

Cette pétition avait 139 signataires


Depuis plusieurs années, nous assistons à la persistance et la hausse constante des accidents mortels sur les routes au Sénégal. Dus essentiellement à l'indiscipline des chauffeurs (irrespect des règles les plus élémentaires du code de la route: demi-tour en plein milieu de l'autoroute, sens interdits non respectés, surcharge, absence de contrôles techniques...) et à la légèreté, si ce n'est à l'absence des sanctions encourues; ces accidents sont en train de décimer les populations sénégalaises. Face à l'incompétence et à la complicité des autorités censées garantir le droit à la sécurité routière, les populations semblent avoir démissionné et trouver refuge dans un fatalisme si bien de chez nous. Ce faisant, elles renoncent à un de leurs droits les plus élémentaires: le droit de vivre et de se déplacer en toute sécurité. Mourir sur les routes devient finalement quelque chose de normal, l'exception est devenue la règle.

Face à l'échec des personnes en charge de notre sécurité, nous nous devons d'agir pour ce combat qui, nous le croyons, est celui de chacun. Nous voulons des assises nationales sur la sécurité routière au Sénégal.Nous voulons l'instauration du permis à points au Sénégal. Nous voulons des sanctions exemplaires à l'encontre des chauffeurs dont la responsabilité dans un accident a clairement été démontrée. Nous voulons que le ministre en charge quitte ses fonctions en cas d'incapacité à les assurer. Bref nous voulons la sécurité sur nos routes! Nous le devons à nous-mêmes mais également aux générations futures, qui méritent de vivre dans un pays sûr. Les choses ne changeront pas du jour au lendemain, c'est peut-être encore une nouvelle goutte dans la mer "mais après cette goutte, la mer ne sera plus jamais la même".



Ndeye Coumba compte sur vous aujourd'hui

Ndeye Coumba THIOUNE a besoin de votre aide pour sa pétition “Etat du Sénégal: Pour mettre fin à l'indiscipline et à l'impunité sur les routes sénégalaises.”. Rejoignez Ndeye Coumba et 138 signataires.