ESIT : préservons la qualité de la formation !

ESIT : préservons la qualité de la formation !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Collectif des chargés de cours de l'ESIT a lancé cette pétition adressée à La directrice de l'ESIT et à

Depuis la rentrée 2020-2021, diverses mesures inquiétantes pour l’avenir de l’ESIT sont prises par la direction de l’école. Ces mesures, qui visent pour l’instant le Master de traduction, remettent en cause la diversité linguistique, la qualité et le niveau d’exigence du diplôme et la place des professionnels dans l’enseignement. Présentées comme nécessaires pour des raisons de conformité à la réglementation de l’université, elles font déjà sentir leurs effets : dès la rentrée prochaine, il n’y aura plus aucun étudiant en première année de Master ayant comme langue maternelle l’allemand, l’anglais, le japonais, le portugais ou le russe, et le cursus aura été allégé, la traduction vers la langue B étant supprimée sans aucune compensation.

Les mesures prises sont d’autant plus alarmantes qu’elles s’attaquent aux caractéristiques qui constituaient les points forts de l’école, d’après la dernière évaluation du Haut conseil pour l’évaluation de l’enseignement supérieur (HCERES). En voici quelques exemples :

· Fermeture des 20 centres d’examen ouverts chaque année à l’étranger, qui conféraient à l’école une visibilité et constituaient une voie d’accès privilégiée pour les candidats résidant hors de France. L’organisation des épreuves à distance ne remplacera pas ce réseau.

· Réduction de moitié du nombre de cours dispensés aux étudiants de combinaisons linguistiques dont les effectifs sont faibles.

· Accueil d’étudiants non francophones subordonné à quatre inscriptions fermes, ce qui signe la disparition de la plupart des combinaisons linguistiques dont le français n’est pas la langue A. Dès cette année, l’allemand, l’anglais, le japonais, le portugais et le russe sont touchés.

· Suppression des combinaisons à deux langues allemand-français, arabe-français, chinois-français et japonais-français.

· Suppression de la traduction vers la langue B, malgré l’intérêt pédagogique de cet enseignement (pour acquérir la méthode) et, dans certaines combinaisons, son utilité professionnelle.

Un collectif de chargés et chargées de cours s’est constitué pour réagir à ces évolutions inquiétantes pour le rayonnement international de l’école et l’insertion professionnelle de ses diplômés. La voie du dialogue n’ayant pas abouti, réagissons pour que l’ESIT renoue avec des orientations stratégiques dictées par l’intérêt des étudiants et par la volonté de conserver sa place parmi les écoles de traduction réputées et de dimension internationale : signons la pétition !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec le collectif : collectif_charges_de_cours_esit@yahoo.com  

Signons pour que l’ESIT :

- Continue d’ouvrir des sections linguistiques non francophones en Master de traduction, même lorsque les effectifs sont faibles

- Continue d’offrir un enseignement en traduction dispensé par des professionnels de la traduction en exercice

- Continue de faire passer l’intérêt des étudiants en tant que futurs professionnels avant celui de l’administration, ce qui suppose, entre autres, de revenir sur la suppression de la traduction vers la langue B.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !