Pétition fermée

PRÉSIDENTIELLES: LA DROITE ET LE CENTRE PRIS EN OTAGES

Cette pétition avait 126 signataires


Depuis 2 mois, dès le début de la campagne présidentielle, il est devenu impossible d’assister à un vrai débat de l'audiovisuel français sur les capacités du programme de la Droite et du Centre à réformer le pays.

A la place, depuis 2 mois, leurs porte-paroles doivent, en boucle et sur tous les plateaux, se justifier ou commenter l’affaire Fillon et ses rebondissements perpétuels.

Leur temps de parole est totalement pollué

Cet acharnement médiatique sur un calendrier aussi malveillant ne peut être le seul fruit du hasard.

On doit pouvoir dire sans être qualifié d’intégriste de la théorie du complot qu’il pourrait bien être orchestré par de petits machiavels de gauche qui se prennent pour des faiseurs de rois.

On doit pouvoir dire aussi qu’ils sont assistés par des journalistes de cour qu’accompagnent certains magistrats zélés aussi prompts à mettre en examen qu’ils l’étaient naguère à épingler leurs adversaires politiques sur leur mur des cons.

Nous pouvons d’ailleurs les remercier doublement car ce sont les mêmes qui avaient déjà disqualifié Sarkozy en 2012 puis aux primaires de novembre.

Et ils avaient déployé les grands moyens ; une succession ininterrompue de mises en examen qui a fait les choux gras des médias pendant 5 ans.

Ces tartuffes de la morale politique en ont oublié jusqu’aux règles qu’ils prétendent défendre, tous les coups sont permis, y compris les plus illégaux : écoutes téléphoniques illicites, secret de l’instruction et de l’enquête bafoués et ne parlons pas de la présomption d’innocence…

Qu’en est-il aujourd’hui de ces fameuses affaires Sarkozy ? Quasiment autant de non-lieux, évidemment, et un silence total sur le reste, car depuis janvier 2017, les mouches ont changé d’âne. C’est maintenant le tour de François Fillon, la trêve aura été aussi courte que celle des confiseurs…

Le débat du premier tour risque fort de se réduire à 3 anciens ministres socialistes contre Marine Le Pen. La candidate du Front National est d’ailleurs également touchée par « les affaires », mais elle dispose d’une double immunité, celle du Parlement Européen d’abord, mais aussi et surtout celle de ses électeurs qui ne veulent pas se laisser museler par une presse dont ils ont appris à se méfier.

A en croire les sondages, il semble que ces mêmes impostures aient les mêmes conséquences sur les votes du premier tour.

Exit François Fillon et le programme qu’il porte, nous annoncent-ils,

Exit avec lui le débat sur les réformes nécessaires au redressement de la France.

Mais si cette élection nous est à nouveau confisquée par un vote pipé, pourra-t-on sérieusement venir nous demander au second tour de participer à un front républicain contre Marine Le Pen.

Dans ce cas, la boucle du ridicule serait bouclée avec les cocus du premier tour pris en otages comme rempart pour maintenir les hommes de François Hollande au pouvoir.

Non merci, sans moi !

Il faudra que chacun assume ses propres responsabilités et notamment celles de l’échec total du quinquennat Hollande sur l’économie, l’emploi, la sécurité et l’immigration.

On soupçonne aujourd’hui l’existence d’un cabinet noir derrière ces basses œuvres, la justice est saisie, une enquête devrait suivre. Le complot serait-il en train de devenir une réalité officielle ?

En tout cas, la bobosphère s’agite beaucoup pour nier l’existence de ce cabinet, c’est plutôt bon signe…

Cette pétition ne vous engage qu’à exprimer votre refus de ces méthodes indignes d’une démocratie.

Si vous partagez cette indignation, vous pouvez aussi partager cette pétition.

 

 Les journalistes de gauche (pléonasme ?) sont beaucoup trop nombreux pour leur communiquer les résultats de cette pétition, je préfère les transmettre à l’équipe de François Fillon qui a réellement besoin d’encouragements et de soutien depuis quelques semaines



Jean-Claude compte sur vous aujourd'hui

Jean-Claude ROMANGAS a besoin de votre aide pour sa pétition “equipe@fillon2017.fr: PRÉSIDENTIELLES : LA DROITE ET LE CENTRE PRIS EN OTAGES”. Rejoignez Jean-Claude et 125 signataires.