Non a la mise a mort du THÉÂTRE RÉGIONAL BEJAIA

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !



Nous travailleurs du Théâtre Régional de Béjaia « Abdelmalek Bouguermouh » , tenons à informer les citoyens des problèmes auxquels nous sommes confrontés depuis plusieurs mois à savoir
- La diminution de 58% de la contribution financière allouée au théâtre par le Ministère de la culture
- L’endettement du théâtre
- La menace de licenciement de 25 employés contractuels qui occupent des postes vitaux pour le fonctionnement du TRB (machinistes, comédiens, éclairagistes, sonoristes, agents de sécurité…)
- L’impossibilité pour le théâtre d’assurer de nouvelles productions
La conséquence inéluctable de toutes ces entraves ne peut être que la fermeture du théâtre qui est dans l’incapacité de s’auto-suffire, du fait de la politique culturelle qui prédomine depuis toujours dans la gestion des théâtres régionaux.
Depuis le mois de Juillet nous avons initié plusieurs démarches par le biais de notre section syndicale et nous avons ainsi interpellé :
- Monsieur le wali
- L’union syndicale locale
- L’union syndicale de wilaya
- L’inspection du travail
- La centrale syndicale
- Le ministère de tutelle
Toutes nos actions sont restées vaines à ce jour. C’est pourquoi nous alertons tous les citoyens de notre région car ce théâtre est aussi le leur. Aujourd’hui son avenir est devenu incertain, et toutes ces manœuvres ne tendent que vers un seul but, celui de nous priver de cet espace de culture et de liberté, dernier rempart contre l’ignorance et l’obscurantisme.
Forts de votre soutien que nous appelons de tous nos vœux, nous, travailleurs du TRB, resterons mobilisés et déterminés à aller au bout de nos revendications.

 



Théâtre régional abdelmalek bouguermouh Bejaia compte sur vous aujourd'hui

Théâtre régional abdelmalek bouguermouh Bejaia a besoin de votre aide pour sa pétition “Ensemble des travailleurs du théâtre régional abdelmalek bouguermouh Bejaia : Non a la mise a mort du THÉÂTRE RÉGIONAL BEJAIA”. Rejoignez Théâtre régional abdelmalek bouguermouh Bejaia et 3 691 signataires.