Faire face à la précarité des étudiant.es en préservant l'université

Faire face à la précarité des étudiant.es en préservant l'université

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Nikos KALAMPALIKIS a lancé cette pétition adressée à enseignant.es-chercheur.es, doctorant.es, et personnels BIATSS de l’Université Lumière Lyon 2

Nous, enseignant.es-chercheur.es, doctorant.es, et personnels BIATSS de l’Université Lumière Lyon 2, signataires de cette motion, tenons à partager notre bouleversement suite au geste d’A., étudiant de notre établissement qui s’est immolé devant le CROUS de Lyon le 8 novembre dernier. Il ne nous appartient pas d’expliquer ce geste d’une rare violence. Nous sommes convaincu.es en revanche que, dans de telles circonstances, le rôle de l’Université est d’apporter son soutien à celles et ceux qui se trouvent en souffrance, et d’offrir un espace de partage et de réflexion aux membres de notre communauté qui en éprouvent le besoin.

Ce geste et son message nous alertent, à nouveau, sur la grande précarité et la pénibilité des conditions d’étude et de vie de certain.es de nos étudiant.es. Ils mettent en lumière aussi un important sentiment d’injustice et d’impuissance face à l’aggravation des inégalités sociales d’accès à l’éducation et au logement notamment. Ils posent plus globalement des questions cruciales quant au niveau de financement de l’enseignement supérieur d’une part, et des systèmes de solidarité d’autre part (le CROUS, mais pas seulement). Ces questions relèvent en fait de choix de société quant aux moyens que nous allouons à la jeunesse et notamment à sa frange la plus pauvre. Les dysfonctionnements dénoncés sont les conséquences de politiques publiques nationales, et les moyens dont disposent les Universités pour pallier ces dysfonctionnements sont faibles.

Nous comprenons la mobilisation et les réactions parfois vives d’une partie des étudiant.es et tenons à affirmer nous aussi notre attachement à ce que l’Université participe autant que possible à lutter contre la précarité étudiante et à réduire les inégalités sociales au sein de la Cité. En revanche, nous condamnons fermement les insultes et les menaces, les nombreux actes de vandalisme dans les locaux de l’Université ou ceux du CROUS, et le blocage des instances centrales (Conseil Académique du 22 novembre dernier) commis par quelques étudiant.es au nom de la lutte contre la précarité. Ces étudiant.es se trompent de cibles et mettent ainsi à mal les instruments par lesquels d’autres étudiant.es parviennent justement à faire face et à sortir de la précarité. Nous tenons aussi à apporter notre soutien et nos remerciements aux personnels BIATSS, notamment ceux de la DIMMO Lyon 2 dont les conditions de travail sont rendues particulièrement difficiles ces dernières semaines. Nous souhaitons exprimer enfin notre solidarité aux collègues du CROUS qui subissent des formes de violence inacceptables.

Dans un contexte national particulièrement tendu, il nous faut penser ensemble, avec les organisations étudiantes et celles des personnels, les moyens de mieux répondre au vrai défi qu’est la précarité. Il nous faut aussi interroger ensemble le sens que les jeunes peuvent donner à notre société et aux perspectives qu’elle leur offre. L’Université, lieu de réflexion et de dialogue par excellence, est à ce titre un endroit privilégié à protéger plutôt que détruire.

Signataires (en cours)

Amandine                ANDRIN

Alex                          BAILLEUX

Heike                       BALDAUF-QUILLIATRE

François                   BALUTEAU

Catherine                BATISSE

Franck                      BETTENDORFF

Susan                       BLATTES

Julia                          BONACCORSI

Thierry                     BOUCHETAL

Cécile                       CABY

Sabine                     CAILLAUD

Sonia                        CARITU ARFARAS

Michèle                    CASANOVA

Idoli                          CASTRO

R    CHAKER

Muriel                     CHANDANSON

Alexis                       CHARANSONNET

Philippe                   CLEMENT

Gilles                        COMBAZ

Bernard              CORNELOUP

Natacha                   COQUERY

Bruno                       CUVILLIER

Anne                        CZEKATA

Isabelle                    CZEKATA-POMET

Cindy                       D.

Maria                        DA CONCEIÇÃO COELHO FERREIRA

Lydie                        DANJEAN

Nathalie                   DARTAI-MARANZANA

José Carlos             DE HOYOS

Alvar                         DE LA LLOSA

Dominique               DELMAIRE

Jérôme                    DERANCOURT

Julie                         DEVIF

Aurélie                     DOELRASAD

Aline                         DROUOT

Christian                  DURY

Robert                      ELIE

Marie-Cécile           ESCANDE-VARNIOL

Pierre                       FAGNONI

Dominique              FOBER

Anna R.                    GALIANO

Samantha                GALLAY

Stéphéline               GINGUENE

Muryel                     GUICHERD

François                   GUIZERIX

Marie-Pascale         HALARY

Isabelle                   HARE

Claire                       HÉLIE

Sandra                     HERNANDEZ

Virginie                    IMBERT

Madeleine               IMBERT CICCIONE

Hélène            JANIN

Nikos                        KALAMPALIKIS

Christine                  KIEHL

Chloé                       LECOMTE

Dominique     LENZINI

Tanguy                    LEROY

Sandrine                  LEVEQUE

Renaud                    MABIRE

Xavier                      MABIRE

Nadège                   MAESTRACCI

Isabelle                    MALLON

Yves                          MASSIERA

Philippe                   MEUNIER

Christine                  MORIN-MESSABEL

Emmanuel               NAYA

Nadège                   PAGLIAROLI

Myriam                    PANNARD

João Carlos             PEREIRA

Marjorie                   POUSSIN

Marie                        PREAU

Guillaume                PROTIÈRE

Matthis                     RAVELONARIVO

Bertrand                  RAVON

Mathis                      ROBERT

Jean-Baptiste    ROUILLER

Elisa                          ROSSI

Sabrina                    ROUAT

Cléo                   SCHWEYER

Geoffrey                  SECCIA

Mohammed            SEFFAHI

Arnaud                     SIMEONE

Stéphane                 SIMONIAN

William               SPANO

Claire                       TECHENE

Julien                       THERY

Marianne                 THIVEND

Agathe                     TORTI

Annelise                  TOUBOUL

Dannyelle                VALENTE

Florence                  VAUTERET

Emilie                       VAYRE

María Belen            VILLAR DIAZ

Philippe                   WAHL

Flore                         WEISS

Samiha     YAHMI

Farzaneh                  ZARRIN

Ralf                           ZSCHACHLITZ

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !