NON AU CLÔTURE ET A LA VENTE DE NOS ESPACES VERTS

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Commune de Bray sur seine en Seine et Marne

NON AU CLÔTURE ET A LA VENTE DE NOS ESPACES VERTS

Les habitants de la cité de l'étang de Broda ont eu la mauvaise surprise vendredi 03 mai 2019 de voir les espaces verts de leur lotissent être clôturés par les employés communaux  sur ordre de M. le Maire de Bray sur seine Emmanuel Marcadet.

Quelques informations sur ce dossier :

Lors de la rencontre de quartier du 06/10/2018 organisée par la municipalité sous l’intitulé « petit déjeuner de la mairie » avec M. le Maire, les habitants de la cité ont demandé si un espace de jeu pouvait être installé sur cet espace vert.

Le Maire avait répondu non car les terrains seront vendus comme d’autres espaces verts de la commune jugée inutile par l’équipe municipale. Malgré le désaccord des habitants de la cité « Etang Broda » le maire a maintenu sa décision.

En clair, circuler y a rien à voir !!!

Suite à cette réponse, les habitants de la cité s’étaient rendus au conseil municipal du 17 octobre 2018, pour remettre en mains propres avant l’ouverture du conseil un courrier à l’ensemble des conseillers municipaux présents et au maire de la commune pour dénoncer la spoliation de leurs espaces verts. Aucun échange n’a eu lieu avec le maire et aucune réponse n’a été faite à ce jour suite à ce courrier.

La seule réponse de M. le Maire de Bray sur seine Emmanuel Marcadet fut l’arrachage des bancs sur ces  espaces verts une semaine après.

Lors du conseil municipal du 20 mars 2019, il faisait voter avec l’approbation des élus  présents la désaffectation et le déclassement des espaces verts sans aucune concertation avec les riverains. On peut constater à cette occasion que M. le Maire méprise ses administrés et n'a aucun respect pour leurs qualités de vie.

Par ce choix inique et scandaleux, M. le Maire de Bray sur Seine Emmanuel Marcadet et son équipe démontrent ainsi leurs conceptions du dialogue au sein de la commune. Pourtant, lors de la campagne des élections de 2014, ces candidats annonçaient dans leur programme de campagne à grand renfort de discours et de tract "que les élus seraient à l’écoute et organiseraient des concertations avec les habitants".

Force est de constater que les paroles s'envolent !!!
Nous aurait-on menti ???
Pour certains élus la conception de la démocratie c’est vous la fermez et vous obéissez !!!

Face à cette imposition, les propriétaires de la cité « Etang broda » ont pris l’initiative de saisir les autorités compétentes pour faire entendre leurs voix et demander un contrôle concernant le respect du cadre légale de ces délibérations.