Urgence pour l'ouverture de zone de rétention pour les migrants. pourquoi?

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Pourquoi demander l' ouverture de  centres de rétention .  Il s'agit d'une mission sanitaire , l'objet est d'assurer la  sécurité civile. 

Nous ne supportons plus que la Mer Méditerranée ou nos côtes soient le spectacle de tant de carnage. Stop.

 Comment distinguer les réfugiés ayant droit à l'asile européen et les migrants "économiques" que l'Europe ne veut pas accueillir ? Cette question abrupte, presque brutale, doit etre au coeur des programmes d'action étudiés par l'Union européenne pour faire face aux milliers de migrants qui se présentent chaque jour à ses frontières.

IL FAUT CREER DE VRAIS CENTRES DE RETENTION POUR LES MIGRANTS ! (appelé par les biens pensants Hot Spots) ...En s'y présentant, les nouveaux arrivants devront être enregistrés et leur demande d'asile étudiée. (Contrairement aux centres de rétention administrative nationaux, où sont retenus les étrangers qui n'ont pas pu obtenir l'asile,).L'objectif est donc de statuer rapidement sur leurs chances de bénéficier du statut de réfugiés... et D ORGANISER LEUR RETOUR SI LA DEMANDE DE DROIT D ASILE ECHOUE !!

Selon la Commission européenne, ces centres doivent pouvoir étudier les demandes d'asile dans les 72 heures après l'arrivée des migrants. 

Les migrants devront être rapatriés dans leur pays d'origine au frais des responsables des dits pays .

De tels centres existent déjà en Grèce et en Italie. Mais pas EN FRANCE

Pour obliger le gouvernement Français à mettre en place ces centres nous vous demandons de bien vouloir signer et partager cette pétition. Merci

"Hors europe l’Australie  , le Canada, l'Islande  la Nouvelle Zélande contrôlent leurs migrations.Pourquoi en serait il différent pour l'Europe et la France?Encore merci de soutenir cet élan de générosité.



Maryse compte sur vous aujourd'hui

Maryse SANGUINET TONNERRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Urgence pour l'ouverture de zone de rétention pour les migrants”. Rejoignez Maryse et 316 signataires.