Une évolution de la loi de février 2005 " bénéficiaires de la carte de stationnement "

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


La loi du 11 février 2005 ...

Une vraie révolution dans le monde du handicap qui a permis des avancées considérables dans bien des domaines. Cette loi que nous devons au Président Jacques Chirac sous le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Découlant de cette loi, les places de stationnement sont strictement réservées à toutes personnes possédant une carte de stationnement spécifique à ces emplacements.

Quelques chiffres :

12 millions de français sur 65 millions sont touchés par un handicap (chiffres de janvier 2015). Parmi eux, 80% souffrent d’un handicap invisible, 1,5 millions sont atteint d’une déficience visuelle et 850 000 ont une mobilité réduite. Ainsi l’INSEE estime que : 

– 13,4% souffre d’une déficience motrice

– 11,4% d’une déficience sensorielle

– 9,8% d’une déficience organique

– 6,6% d’une déficience intellectuelle ou mentale

– 2 à 3% de la population utilise un fauteuil roulant

Ces chiffres sont parlant quant au nombre de personnes en fauteuil roulant perdues dans la masse de tous les autres handicaps.

Toutes ces personnes reconnues handicapées bénéficient d'une carte de stationnement valable sur les places matérialisées par un fauteuil roulant (peintes en bleu) ! Dans cette masse de personnes bénéficiant à juste titre de cette possibilité de stationnement, pour NOUS en fauteuil ou pathologies le nécessitant, stationner devient alors et sans jeux de mots un réel parcours du combattant.

Hors, ces places plus larges, tiennent compte de l'amplitude nécessaire à l'ouverture de nos portières afin de permettre l'accès au véhicule. Nous ne pouvons en aucun cas stationner sur une place dite "normale".

Par cette pétition je demande à ce que cette loi du 11 février 2005 soit revue comme suit :

- Places bleues matérialisées par un fauteuil réservées impérativement  aux personnes en fauteuil roulant ou autres pathologies nécessitant impérativement l'ouverture complète de la portière et possédant une carte de stationnement de cette même couleur.

- Places matérialisées d'une couleur différente (orange par exemple) aux dimensions "normales" et en plus grand nombre, pour tous les autres handicaps ne nécessitant pas obligatoirement l'ouverture entiere de la portière avec une carte de stationnement de cette même couleur.

Mettre la signalétique adéquat !

LA LOI DOIT ÊTRE APPLIQUÉE, RESPECTÉE ET CONTRÔLÉE !

NOUS SOMMES TOUS DES HANDICAPES POTENTIELS !

Pétition à :

Le Président de la République, Le Premier Ministre, Le Président du Sénat, Le Président de l'Assemblée, Ministre en charge des personnes handicapées (Sophie Cluzel), Ministre de la Santé (Agnès Buzyn), Les Républicains-UDI, Le PS, La France Insoumise, Le FN, Association APF, LCI, BFMTV, CNEWS ...

A TOUS !

 

 



Chantal compte sur vous aujourd'hui

Chantal STO.L a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Une évolution de la loi de février 2005 aux bénéficiaires de la carte de stationnement prioritaire”. Rejoignez Chantal et 460 signataires.