Un référendum pour une gestion démocratique de la crise sanitaire

Un référendum pour une gestion démocratique de la crise sanitaire

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Bonjour,

Nous appelons à une réouverture des lieux de culture, des restaurants, des salles de sport, et des remontées mécaniques des stations de ski aux moins vulnérables, en appliquant les règles sanitaires.

Voici les questions que nous proposons :

1) Souhaitez-vous changer de Premier Ministre ?

2) Souhaitez-vous changer de Ministre de la Santé ?

3) En cas de troisième et quatrième vagues, acceptez-vous un nouveau confinement généralisé ?

4) En cas de troisième et quatrième vagues, acceptez-vous le confinement des seules personnes de plus de 60 ans, et aucune fermeture des commerces, lieux de culture, etc. ?

5) En cas de troisième et quatrième vagues, acceptez-vous un confinement alterné avec un confinement des plus de 60 ans du dimanche 20h au samedi à 6h du matin, et un confinement des moins de 60 ans du samedi 6h du matin au dimanche 20h, et aucune fermeture des commerces, lieux de culture, etc. ?

6) Souhaitez-vous suspendre le conseil de défense, et laisser les décisions de la crise sanitaire aux mains du Parlement après un riche débat ?

Notre stratégie est simple, les deux confinements précédents ont été décidé à cause du risque de saturation des services de réanimation. Or entre le 18 mars 2020 et le 20 décembre 2020, 89% des cas de Covid-19 qui ont occupé les lits des services de réanimation étaient âgés de plus de 50 ans, et 72% avaient plus de 60 ans.

Donc notre solution pour éviter de saturer les services de réanimation, est le confinement ciblé des personnes de plus de 60 ans quand le virus circule activement dans un département.  

Ainsi nous appelons à un référendum consultatif le week-end du 30 et 31 janvier 2021. Avec un vote des plus de 60 ans le samedi, et un vote des moins de 60 ans le dimanche, pour limiter au maximum le risque de diffusion du virus des plus jeunes, aux plus vulnérables. Et pour avoir un résultat pour chaque partie de la population.

2020 aura été l’année de l’effort des moins de 50 ans, envers les retraités. Nous demandons que 2021 soit l’année de l’effort des plus de 60 ans envers leurs enfants et petits-enfants.

Mr Macron propose un référendum inutile sur le climat, car notre constitution contient déjà dans son bloc de constitutionnalité la chartre pour l’Environnement de 2004, qui met l’écologie au cœur de notre constitution. Donc au lieu d’organiser un référendum inutile, organisons un référendum sur la gestion de cette crise qui a déjà fait plus de 65 000 morts, et augmentée la dette de 20 points.

Nous proposons cela car les plus de 50 ans représentent : 91% des hospitalisations pour cause de Covid-19, 89% des lits de réanimation, et 98% des morts. Et les plus de 60 ans représentent : 82% des hospitalisations pour cause de Covid-19, 72% des lits de réanimation, et 94% des morts.

Nous ne voulons stigmatiser aucunement les plus de 60 ans, on est encore jeune à cet âge. Mais ce virus est injuste, et il faut protéger les plus vulnérables tout en laissant vivre le plus normalement possible les tranches d'âge qui constituent l'avenir de ce pays. 

Par ailleurs le nombre de morts sur la route en 2019 des 18-34 ans étaient de 1065 personnes, et du 18 mars 2020 au 20 décembre 2020, on dénombre 183 morts à cause du Covid-19 chez les jeunes de 20 à 39 ans. Si on suit la logique du confinement pour tout le monde, doit-on interdire aux moins de 40 ans de conduire ?

Un des problèmes majeurs de la gestion de cette crise sanitaire est que les décisions sont prises dans un conseil de défense par une dizaine de personnes qui ne seront jamais exposé au chômage, qui ne savent pas ce que c’est de voir la trésorerie de son entreprise fondre comme neige au soleil au fil des mois. Et surtout les décisionnaires sont des personnes qui risquent des poursuites s’ils prennent les mauvaises décisions, ce qui les poussent à exercer un principe de précaution poussé à l’extrême. Pour lever cela, un référendum et une décision du Peuple, est la seule voie possible à nos yeux. Ainsi nous prendrions collectivement la décision du niveau de risque et de contrainte que nous sommes prêts à accepter.

Il est scandaleux qu’un grand débat sur les différents scénarios possibles face à cette crise n’ait pas eu lieu à l’Assemblée Nationale. Et il est criminel d’attendre d’être au pied du mur pour ordonner un confinement généralisé, alors que cela aurait pu être anticipé au printemps si l’Élysée n’avait pas été obsédé par les élections municipales, et en septembre si l’Élysée et Mr Véran avaient eu le courage de confiner uniquement les plus de 60 ans quand le virus commençait à circuler activement chez les jeunes. Des vies et une partie de l’économie auraient pu être sauvé si nous avions eu de grands hommes politiques aux commandes.

Pour finir, nous allons nous focaliser sur les 20-29 ans, qui représentaient 36 morts dû au Covid-19 au 20 décembre 2020. Or nous avons la triste intuition que les mesures gouvernementales auront tué plus de jeunes qu’elles n’en auront sauvés. Combien de suicides sont dû aux deux confinements chez les 20-29 ans ? Combien de suicides sont dû aux faillites chez les 20-29 ans ? Combien de décès sont dû aux cancers pas pris à temps et aux opérations repoussées chez les 20-29 ans ? combien de destins sacrifiés par manque de courage politique et de conséquences psychologiques touchent les 20-29 ans ?  Le principe de précaution induit le principe de proportionnalité. Est-ce le cas pour les 20-29 ans ?

Le collectif des sacrifiés du Covid-19

 

 

 

Pour nous contacter : sacrifiesducovid19@gmail.com 

Pour votre parfaite information voici tous les chiffres au 20 décembre 2020 de cette pandémie en France :

- Âge moyen des décès dû au Covid-19 : 81 ans 

- Âge médian des décès dû au Covid-19 : 84 ans 

- Espérance de vie en France : 82,5 ans

- Nombre de morts total : 60 523 (100%)

- Nombre de morts qui vivaient en Ehpad : 26 854 (44%)

- Nombre de morts qui vivaient hors Ehpad : 33 669 (56%)

- Nombre de morts à l’hôpital : 41 749

- Proportion des Hospitalisations par tranche d’âge : 0-19 ans 1% ; 20-29 ans 1% ; 30-39 ans 2% ; 40-49 ans 4% ; 50-59 ans 10% ; 60-69 ans 17% ; 70-79 ans 23% ; 80-89 ans 28% ; 90 ans et plus 14%

- Occupation des lits de réanimation par tranche d’âge : 0-19 ans 1% ; 20-29 ans 1% ; 30-39 ans 3% ; 40-49 ans 6% ; 50-59 ans 17% ; 60-69 ans 31% ; 70-79 ans 32% ; 80-89 ans 8% ; 90 ans et plus 1%

- Nombre de morts à l’hôpital par tranche d’âge : 0-19 ans 9 ; 20-29 ans 36 ; 30-39 ans 147 ; 40-49 ans 433 ; 50-59 ans 1509 ; 60-69 ans 4475 ; 70-79 ans 9187 ; 80-89 ans 16353 ; 90 ans et plus 9370

- Taux de létalité du Covid-19 par tranche d’âge : 0-19 ans 0,02% ; 20-29 ans 0,04% ; 30-39 ans 0,08% ; 40-49 ans 0,2% ; 50-59 ans 0,5% ; 60-69 ans 1,2% ; 70-79 ans 3% ; 80-89 ans 7% ; 90 ans et plus 17%

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !