Soutenons l'EPSM d'Allonnes, en première ligne pour la défense de la psychiatrie publique

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Depuis 2016, l'EPSM d' Allonnes, seul établissement de santé mentale du département, demande à être associé au Groupement Hospitalier de la Sarthe, mais refuse d'y être intégré. L'intégration à ce groupement entraînerait inévitablement de nouvelles suppressions de postes et fermeture de lits, la dégradation de l’offre de soins en santé mentale en direction de la population sarthoise, ainsi que la perte de la spécificité de la psychiatrie.

Les organisations syndicales, le CHSCT ( Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ), ainsi que le Directeur, avec le soutien de toute la communauté hospitalière ( usagers, personnels, médecins, élus, parlementaires), ont déposé un total de 10 recours au Tribunal Administratif.

En dépit de la forte mobilisation de tous ces acteurs, le gouvernement accentue la pression sur notre établissement.

Le Directeur de l'EPSM, après avoir procédé à la réquisition du trésorier hospitalier pour remédier à la  suspension des paiements de nos fournisseurs en médicaments ordonnée par Bercy, a été démis de ses fonctions...

Nous refusons que soient ainsi détruits les services publics, notre bien commun. Nous refusons le cynisme et le mépris de ceux qui nous gouvernent. 

Nous en appelons à vous tous pour soutenir notre combat afin de défendre la psychiatrie publique.

 



CGT EPSM de la Sarthe compte sur vous aujourd'hui

CGT EPSM de la Sarthe a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Soutenons l'EPSM d'Allonnes, en première ligne pour la défense de la psychiatrie publique”. Rejoignez CGT EPSM de la Sarthe et 775 signataires.