Adressée à Emmanuel Macron et 1 autre

Soutenez le logement social

0

0 signature. Allez jusqu'à 100.

- Appel aux locataires de Bondy Habitat -

Pétition contre la stratégie sur le logement du Gouvernement

Madame, Monsieur,

Au cœur de la stratégie sur le logement de l’actuel Gouvernement, dévoilée par Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires, à l’issue du Conseil des Ministres du 20 septembre 2017, on trouve la baisse des Allocations Personnalisées au Logement (APL).

Le Gouvernement applique cette baisse, à hauteur de 5 € mensuels, à l’ensemble de leurs 6,5 millions de bénéficiaires (cette mesure est effective depuis le 1er octobre et cela suite à un décret paru deux jours avant) et l’appliquera, vraisemblablement dès janvier 2018, à hauteur de 60 € mensuels aux seuls locataires du Parc Social. Afin que ceux-ci ne voient pas leur quittance modifiée, le Gouvernement contraint les organismes HLM à compenser eux-mêmes cette baisse.

Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que le Gouvernement va faire de très importantes économies – estimées à 1,4 milliards d’euros par an – sur le dos de vous, les locataires. Car cette mesure provoquera une baisse considérable des moyens des bailleurs sociaux. Et c’est l’entretien et la réhabilitation de l’existant qui automatiquement vont être mis à mal. Par ailleurs comment dans ces conditions les bailleurs pourront-ils mener à bien des opérations de construction et de rénovation urbaine, notamment dans le cadre des Projets de Rénovation Urbaine, pourtant fondamentaux pour des villes comme la nôtre ?

Rien que pour Bondy Habitat, cette mesure coûterait 3,2 millions d’euros, soit l’équivalent d’un mois et demi de loyer par an de ses 5 400 locataires et la totalité des fonds propres du bailleur ! Parallèlement, il n’est rien imposé aux bailleurs du parc privé d’Île-de-France, qui, rappelons-le, bénéficient de plus de la moitié des aides publiques au logement, et où le loyer moyen s’élève à 17,40 € du m² contre 6,70 € dans le parc social !

La situation est grave : le président de la Fédération des Offices publics de l'habitat (OPH), Monsieur Alain Cacheux, alerte sur le fait que la moitié des organismes HLM tomberont dans le « rouge » dès 2018, sans compter que ce coût d’arrêt porté à leur capacité d’investissement aura également un impact désastreux sur le secteur du BTP, et donc sur l’emploi. 

Pour toutes ces raisons, et pour lutter contre la casse programmée du logement social, pilier de notre pacte social et républicain, nous vous invitons à vous mobiliser contre ce projet inique et à vous opposer aux mesures injustes du gouvernement.

Signez aujourd’hui cette pétition que nous transmettrons au Ministre de la Cohésion des Territoires et au Président de la République. Et partagez-la autour de vous !

Cette pétition sera remise à:

    OPH BONDY HABITAT a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 97 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    OPH compte sur vous aujourd'hui

    OPH BONDY HABITAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Soutenez le logement social”. Rejoignez OPH et 96 signataires.