Pétition fermée

Sauvons l'auberge solidaire Tom's Fair House

Cette pétition avait 78 signataires


Recherchant des solutions aux problèmes de sociétés, notamment : le logement, le travail, la formation des jeunes, et l’intégration des populations migrantes, nous avons initié depuis Août 2013 un projet avec un mode de fonctionnement alternatif :

Tom’s Fair House (La maison équitable de Tom).

Le principe, est que avec l’accord de propriétaires de logements, nous louons des appartements, au coeur de la cité, pour les transformer en “auberge”, lieux de vie, d’apprentissage, d’échange culturel.

L’hébergement de voyageurs en courte durée, à un tarif d’auberge de jeunesse (entre 12€ et 25€ par nuit suivant les logements et les périodes), finance l’ensemble du projet, qui permet :

  • l’hébergement de jeunes bénévoles sur de longues durées, chargés de l’accueil des voyageurs et d’autres projets
  • l’hébergement de personnes en précarité : sans-abris, réfugiés, étudiants, séniors, à moindre coût ou gratuitement.
  • le financement de diverses actions sociales, locales et internationales, comme par exemple un projet d’éco-village au Burkina Faso depuis 2013

Ce projet est ainsi totalement auto-financé, puisque ce sont les premiers bénéfices qui ont permis de se développer, et que depuis toujours nous fonctionnons sans aucune subvention publique. Nous payons les loyers, les factures d’électricité, taxes d’habitations, etc…

Depuis 2013, nous avons accueilli plus de 7000 personnes différentes, de plus de 50 nationalités différentes. Sur les années 2014,2015,2016, c’est une cinquantaine de jeunes, essentiellement, qui ont été accueillis gratuitement sur des périodes de quelques jours à 1 an. Au-delà de l'hébergement, c'est le partage d'un même espace de vie entre personnes de différentes cultures, horizons, et parcours professionnels, qui engendre une entraide naturelle permettant à ceux le plus en difficulté à leur arrivée, de rebondir et prendre confiance en eux.

Ce système, s’il était développé à l'échelle nationale, permettrait d'économiser plusieurs milliards d’euros par an d'aides sociales, tout en logeant jusqu'à 100.000 personnes jusqu’alors en situation précaire.

L'hiver 2016/2017, c'est plusieurs dizaines de personnes qui ont pu trouver refuge chez nous, par grand froid : Article sur Rue89Strasbourg

Le problème, est qu'en juin 2016 la ville de Strasbourg a fait évoluer la réglementation sur les locations saisonnières, pour protéger l'habitat résident. Désormais un propriétaire ne peut avoir que 2 logements loués en meublé de tourisme.

Malgré nos courriers et nos échanges, la ville de Strasbourg refuse de nous attribuer une dérogation, et demande que le changement d'usage en "meublé de tourisme" soit fait, même si notre concept permet de fournir un hébergement de moyenne voire longue durée à certains.

Notre propriétaire souhaite conserver ses 2 droits à location saisonnière à son bénéfice propre, et joue de cette évolution de la réglementation pour demander la résiliation de notre bail par voie judiciaire.

Ce que nous demandons :

  • une exonération de changement d'usage pour notre activité
  • une réouverture des candidatures pour l'auberge de jeunesse de l'ancienne manufacture à tabac qui ouvrira en 2019, et dont l'exploitation a été confiée à une société "classique", en comparaison à notre projet ancré dans l'économie sociale et solidaire, puisqu'il se ferait via la création d'une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC) en remplacement de l'association de préfiguration actuelle Tom's Fair House

 



Tom's Fair House compte sur vous aujourd'hui

Tom's Fair House a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Sauvons l'auberge solidaire Tom's Fair House”. Rejoignez Tom's Fair House et 77 signataires.