Pétition fermée

Révision des dispositions accordées aux anciens présidents

Cette pétition avait 30 signataires


A un moment où on nous demande des efforts sur les retraites, expliquant que notre espérance de vie augmente, il semble intéressant, par souci d’exemplarité des efforts consentis, de réviser différentes dispositions. Cette révision se trouve encore plus justifiée en observant que les présidents élus sont de plus en plus jeunes à leur prise de fonction. A l’heure actuelle, nous avons  4 anciens Présidents vivants. On peut s’en réjouir pour eux, et constater dans le même temps que les avantages consentis aux trois derniers Présidents représentaient de l’ordre de 10 millions d’euros annuels. Dans quelques quinquennats, on peut aisément imaginer qu’on aura doublé ce nombre.

Voici donc les propositions de révision.

1)      Relever de 60 à 65 ans l’âge à partir duquel un ancien Président peut toucher la retraite, le « traitement indiciaire brut d’un conseiller d’Etat en service ordinaire », soit près de 75 000 euros annuels.

2)      Ne plus  pouvoir cumuler cette retraite avec des revenus provenant d’éventuels autres emplois ou activités professionnelles.

3)      Ne plus devenir membre d’office et à vie du Conseil Constitutionnel  (engagement pris mais non tenu par le président sortant ; rente estimée à 168.000 euros brut annuels).

4)      Réduire les moyens mis à disposition (locaux meublés, 7 collaborateurs, 2 agents de service, voiture de fonction) à ceux mis à disposition 5 ans après la fin d’exercice des fonctions de Président (trois collaborateurs, un agent, pas de voiture de fonction)

5)      Réduire la protection rapprochée à leurs seuls domiciles principaux et ne plus protéger leurs résidences secondaires, ou du moins à leur seule charge.

 

 



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre LEGRAND a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Révision des dispositions accordées aux anciens présidents”. Rejoignez Pierre et 29 signataires.