Rétablissez le dispositif d'aide aux femmes victimes de violences dans le Loiret !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Dans le Loiret (Orléans), depuis le 1er juillet 2017, faute de moyens suffisants, l'Etat a mis fin à un dispositif d'accompagnement des femmes victimes de violences.

France Bleu Loiret a rendu l'information publique : les deux postes d'intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie (ISCG), qui étaient présent.e.s pour accompagner et prendre en charge les femmes victimes de violences qui se présentaient pour porter plainte ou trouver de l'aide, sont supprimés.

Ces référent.e.s sont formés pour accueillir les femmes victimes, les prendre en charge et les orienter vers des associations spécialisées. Sans eux, les femmes victimes sont souvent insuffisamment accueillies dans les commissariats ou les gendarmeries.

Ce dispositif aurait besoin de visibilité, pas d'être supprimé. Ces professionnel.le.s non seulement orientent les victimes mais elles ils sont aussi à leurs cotés en amont de la plainte et parfois même lors du dépôt de plainte.

Interpellez Emmanuel Macron, Gérard Collomb (Ministre de l'Intérieur), Marlène Schiappa (Secrétaire d'Etat aux droits des femmes), Nacer Meddah (Préfet du Loiret) et Hugues Saury (Président du Conseil Général) pour leur demander de débloquer les moyens suffisants au rétablissement des deux postes.



Caroline compte sur vous aujourd'hui

Caroline DE HAAS a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Rétablissez le dispositif d'aide aux femmes victimes de violences dans le Loiret !”. Rejoignez Caroline et 679 signataires.