Réouverture des écoles : pour une école sécurisée et bienveillante

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Nous sommes parents d’enfants scolarisés en écoles maternelles et élémentaires et les mesures de distanciation préconisées par le « Protocole sanitaire pour la réouverture des écoles » que doivent appliquer les établissements nous inquiètent.

Demander à un enfant de 5 ans de rester assis sur une chaise 8h, éloigné à plus d’un mètre des autres nous paraît aller contre ses besoins fondamentaux et ses mécanismes d’apprentissages.

Appauvrir son espace d’apprentissage en retirant systématiquement tout le matériel susceptible d’être partagé nous semble incompatible au regard de ses besoins d’apprentissage et de manipulation / d’imitation.

Lui interdire de jouer au foot ou aux billes, de se courir après, de se faire des câlins, d’utiliser des structures de motricité nous paraît irréaliste et néfaste au vu de ses besoins sociaux et d’appartenance à un groupe (ne pas se sentir exclu, apprendre à se socialiser).

Toutes ces mesures génèrent un climat anxiogène et nous paraît constituer un risque psycho-affectif et cognitif bien plus grand que celui présenté par le Covid-19 (mortalité chez les 0-12 ans inférieure à 0,001 %).

De par nos réactions excessives, ne les rendons pas des victimes collatérales d’un virus qui manifestement comporte pour eux un risque minime.

Ces inquiétudes semblent partagées par la communauté des pédiatres qui appelle au respect de l’intérêt fondamental de l’enfant et à l’application de mesures d’hygiène simples : https://afpa.org/2020/04/25/retour-a-lecole-26-04-2020/

 

Monsieur le Président de la République française,

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur le Ministre de l’éducation nationale,

Mesdames et Messieurs les maires, inspecteurs d’académie, directeurs d’écoles...

Nous demandons que le protocole sanitaire scolaire s’inspire du Guide de déconfinement Petite Enfance, édité par le Ministère des Solidarités et de la Santé pour l’application des mesures de prévention à la transmission du coronavirus et qu’il inscrive le respect de l’intérêt de l’enfant comme principe premier.

Nous demandons une adaptation à l’âge et aux capacités de compréhension des mesures préconisées dans le « Protocole sanitaire pour la réouverture des écoles » pour les enfants de maternelle et élémentaire.

Nous demandons de retirer totalement les préconisations maltraitantes et/ou irréalisables :

NON à la distanciation physique stricte entre les enfants d’un même groupe classe y compris à la récréation, mais OUI au respect des mesures d’hygiène simples comme le lavage régulier des mains et l’éternuement dans le coude et OUI aux mesures visant à limiter les interactions entre différents groupes classe.

NON à la distanciation stricte entre un enfant et un adulte responsable mais OUI pour inclure la notion d’adaptabilité à l’âge et aux besoins de l’enfant (respecter les 1m au maximum mais pouvoir s’approcher d’un enfant pour le rassurer dans les bras ou le soigner s’il s’est fait mal, ou pour se pencher sur son cahier s’il demande de l’aide…).

NON à la désinfection systématique d’un matériel ou jouet qui doit être transféré à un autre élève, s’il fait partie du même groupe classe, mais OUI à la réduction/rotation du matériel à disposition (moins de puzzles, de crayons, de kapla…) pour faciliter la désinfection quotidienne et OUI au lavage des mains fréquents et protecteur.

Recentrons ce protocole sur son objectif premier : le retour à l’école des enfants dans des conditions acceptables de sécurité sanitaire pour tous, de façon sereine et bienveillante.

Guillaume BOUCHET, papa, médecin généraliste, médecin référent de crèches et formateur Gordon.

Claire DELACHANAL, maman, médecin généraliste à orientation pédiatrie.

Damien KRUMB, papa, enseignant en maternelle et élémentaire.

Carine PERRIER, maman, éducatrice de Jeunes Enfants et formatrice en outils de communication bienveillante Gordon.