La colère des SSIAD en Corrèze : soutien aux aides-soignants du domicile

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
La colère des SSIAD en Corrèze a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République) et à

Les SSIAD sont des acteurs incontournables du maintien à domicile des personnes âgées et/ou en situation de handicap, en particulier sur le secteur rural. La Corrèze est d’ailleurs fortement engagée au travers d’une véritable politique de l’autonomie pour ses aînés.

Et pourtant : après la prime Grand âge* excluant les soignants des SSIAD privés, au tour du Ségur de la santé** d’exclure les professionnels soignants exerçant à domicile. 

Nous saluons la reconnaissance engendrée par ces deux lois mais déplorons la NON revalorisation des professionnels du secteur privé du domicile qui participent activement à l’accompagnement des personnes fragiles au quotidien.

Les SSIAD souffrent d’un manque évident de reconnaissance majoré d’un déficit d’attractivité avec l’application de ces deux récentes lois. Soignants au domicile, patients et familles se retrouvent ainsi victimes de cet « oubli ». 

Au-delà de la revalorisation des salaires, c'est aussi la question d’une volonté de pérennité ou non du service de maintien à domicile des aînés et personnes en situation de handicap qui est en jeu.

C’est pourquoi nous demandons une égalité de traitement des soignants, à savoir l’intégration des SSIAD publics, territoriaux et privés pour que tous bénéficient de ces 2 nouvelles primes.

Les services de soins infirmiers à domicile sont un maillon essentiel de l’accompagnement de nos aînés. La mort programmée des SSIAD est, en cascade, celle assurée de l’ensemble des services d’aides à domicile mais aussi de nos Instances de coordination de l’autonomie en Corrèze.

Nous espérons que ce cri d’alarme sera entendu au travers de vos signatures et nous comptons sur votre relais pour défendre notre territoire rural, nos emplois et nos aînés et faire évoluer la situation en faveur des services d’aide à domicile.

*Prime Grand âge :
> le décret n°2020-66 du 30 janvier 2020 a créé la prime Grand âge pour certains personnels dont les aides- soignants des EHPAD et SSIAD autorisés pour la prise en charge des personnes âgées, relevant de la fonction publique hospitalière d’un montant brut de 118 € à compter du 1er janvier 2020.
> le décret n°2020-1189 du 29 septembre 2020 a porté création d’une prime Grand âge pour les aides- soignants des EHPAD et SSIAD relevant de la fonction publique territoriale d’un montant de 118 € brut avec effet au 1er mai 2020.
Les aides-soignants des structures prenant en charge des personnes âgées du secteur privé sont exclus.
**Revalorisation des salaires du Ségur de la santé :
> les accords du Ségur de la santé signés le 13 juillet 2020 prévoient une augmentation de 90€ dès le 1er septembre 2020 puis de 183 € net par mois au 1er décembre 2020 pour les personnels non médicaux dont les aides-soignants exerçant au sein des établissements de santé et des EHPAD du secteur public ou privé.
Les aides-soignants qui exercent à domicile sont exclus.                                      

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !