Pour un service public ferroviaire

0 have signed. Let’s get to 200!


Parce que nous voulons des trains, sur de bonnes infrastructures, qui nous permettront d'arriver à l'heure au travail ou à l'école, pour un montant acceptable sur tout nos territoires.

Parce que c'est primordial pour un pays comme le notre, et parce que nous ne voulons pas des modèles déjà privatisés, ou les tarifs explosent au détriment de la qualité et de la sécurité

Nous nous permettons de vous rappeler votre mission de Président de tous les français, spécialement de ceux qui n'ont pas de voix, comme indiqué sur le site même de la SCNF, et vous demandons de prendre en compte toutes les options possibles pour sauver ce qu'il reste de de la qualité française ferroviaire, et bien sur l'emmener vers une direction humaine et profitable à chacun d'entre nous. 

Nous ne voulons pas d'une entreprise privatisée, mais un réel service public.

"NOTRE MISSION DE SERVICE PUBLIC
En tant qu'entreprise publique, le cœur de notre mission est de déployer une mobilité fluide et de porte à porte, partout et pour tous.
Nos engagements vis-à-vis de vous
La maison mère de SNCF est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (Épic) et nous sommes fiers de ce statut public.

À la fois pivot et architecte d’une mobilité partagée, nous nous engageons chaque jour vis-à-vis de nos clients.

Être au service du public 
Vos transports sont notre activité. 
Placer le progrès social au cœur de nos priorités 
Depuis toujours, notre rôle est de contribuer au développement et à l’équilibre du territoire.
Proposer des tarifs adaptés à votre situation particulière 
Carte Familles nombreuses, billets Congés Annuels, tarifs réduits pour les demandeurs d’emploi ou les étudiants…

Notre statut d’Épic et nos profits s’opposent-ils ?
Ils se concilient : nos bénéfices nous aident à nous développer et à assurer l’exploitation du réseau.
Nos liens avec l’État

Le train est une activité spécifique. Comme l’explique Gunther Capelle-Blancard, professeur d’économie, « le transport ferroviaire a les attributs d’un monopole naturel, surtout en raison des coûts d’exploitation et d’infrastructure ». C’est pourquoi l’État est son unique propriétaire.

L’Épic SNCF n’a pas de capital et n’est pas constitué d’actions. L’État se rémunère en prélevant un dividende qui s’élève à 30% de notre résultat net récurrent consolidé."

Source : https://www.sncf.com/fr/groupe/profil-et-chiffres-cles/portrait-entreprise/mission-service-public



Today: Comité d'usagers et de citoyens is counting on you

Comité d'usagers et de citoyens needs your help with “Emmanuel Macron: Pour un service public ferroviaire”. Join Comité d'usagers et de citoyens and 103 supporters today.