Pour la dissolution de l'ARJEL !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le président,

l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne, constitué en 2010, a pour objectif de protéger les joueurs. Après sept ans de fonctionnement quel est son bilan et les mesures que vous avez prises dans ce sens?

Depuis l’ouverture du marché, tous les opérateurs agréés par l'ARJEL sont déficitaires. Les opérateurs ont perdu 222 M d'euros depuis 2010.

Vous avez mis en oeuvre un grand nombre de contraintes fiscales qui, sur le long terme, amènera de façon certaine à la fermeture des opérateurs en ligne.

La durabilité du marché est fragile puisqu'elle est entravé par la lourdeur des taxes sur des sommes que les opérateurs ne perçoivent pas.

Tout cela se répercutent sur les joueurs que nous sommes puisque les cotes sont amputée entre 12 % à 16 % par les opérateurs ARJEL lorsqu'elles sont de l'ordre de 8% pour les opérateurs hors ARJEL.

Cette différence rapportée sur une année entière fait la différence pour le parieur entre un léger bénéfice et une perte conséquente. Le parieur n'est autre qu'un compatriote que vous lésé sciemment par vos mesures.

Comment voulez-vous nous protéger si nous ne bénéficions pas des mêmes chances que nos voisins Européen ? Vous envoyez consciemment les parieurs et les opérateurs Français vers la perte.

De plus en plus, nous assistons à des joueurs qui préfèrent jouer sur des opérateurs en ligne hors ARJEL : C'est la seule conséquence de vos mesures.

Nous demandons donc la dissolution pur et simple de l'ARJEL et dans un premier temps une modification rapide et profonde de l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne afin que les Français ait les mêmes chances et espérance de gain que tout les pays d'Europe!

Cordialement

G.KIENER

(Source Nicolas Belain via Journaldunet.com)



Guillaume compte sur vous aujourd'hui

Guillaume KIENER a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Pour la dissolution de l'ARJEL !”. Rejoignez Guillaume et 406 signataires.