Pour en finir avec le coronavirus l'alternative

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


On sait maintenant que le covid-19 ne tue qu'environ 0,3% des personnes qu'il infecte, et qu'il y a au moins 10% de personnes qui l'ont eu en France.

Dès lors, l'état d'urgence sanitaire qui autorise tous les abus apparaît totalement disproportionné, et la stratégie de l'immunité collective n'est pas aussi irréaliste que beaucoup l'ont prétendu.

Il s'agirait de laisser l'épidémie reprendre, en maintenant juste les mesures de distanciation sociale nécessaires pour éviter un emballement qui déborderait nos services de santé, jusqu'à ce qu'une grande partie de la population ait contracté le virus afin que l'on n'ait plus rien à craindre et que l'on reprenne une vie normale.

Il s'agit alors de rassurer les gens, de s'efforcer de protéger les plus fragiles (personnes âgées, souffrant de maladies qui les rendent particulièrement désarmés face à ce virus) pendant les quelques mois que durera l'épidémie, en expliquant aux autres qu'ils n'ont guère plus à craindre que de la grippe et que le mieux est qu'ils l'attrapent pour en être débarrassés… Qu'il n'y a donc pas à craindre d'aller travailler, à sursauter quand quelqu'un éternue, que les voisins qui ne respectent pas le confinement, ne portent pas de masques et continuent à profiter de la vie ne sont pas d'affreux égoïstes… Et dans moins de trois mois on retrouverait toute notre liberté, ou pourrait accueillir des touristes pour leur montrer combien on sait recevoir, et voyager nous-mêmes au-moins dans les pays qui auront fait de même (depuis quelque temps, j'ai très envie de visiter la Suède).

Bref tout le contraire de la stratégie du gouvernement qui consiste à répandre la peur, inciter à la méfiance voire à la dénonciation, instaurer des mesures liberticides dignes d'un état totalitaire, et tenter de faire durer cela pendant plus d'une année pour qu'on dispose d'un vaccin… Avec en cas d'insuccès (probable) une seconde vague qui nous amènera à accepter de force la nécessité d'atteindre l'immunité de groupe, en ayant prolongé toutes ces mesures destructrices de la société sans avoir évité aucun mort!

Je ne suis sans doute pas objectif, mais je demande seulement que le choix de ces deux stratégies complètement opposées soit discuté, que des informations correctes soient données, et que la décision revienne au peuple parce parce que la France est censée être une démocratie!

Je rappelle qu'on nous a "vendu" le confinement en prétendant que cette maladie tuait 2% des personnes atteintes et en envoyait 10% en réanimation, on sait maintenant que c'est plutôt 0,3% de chaque, et d'autre part il était toujours question d'atteindre l'immunité de groupe en "aplatissant" simplement la courbe d'évolution de l'épidémie pour ne pas surcharger les hôpitaux. Et maintenant on fait mine de s'étonner qu'il n'y ait pas assez de personnes immunisées alors qu'on a tout fait pour limiter le nombre de personnes contaminées bien au-delà de ce qui était nécessaire pour délester les services de réanimation, et qu'on voudrait continuer dans cette voie pendant plus d'un an !

Pour en savoir plus allez visiter le site http://03pourcent.fr