Pour des élections municipales de proximité dans les grandes villes comme Nice

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Demain, 11 janvier 2018, nous le savons, les assises municipales de la proximité de la ville de Nice en mairie, ne changeront rien au système de gouvernance municipale existant : un pouvoir centralisé autour du maire et de son cabinet, une organisation de proximité factice avec le choix d’adjoints de Territoires fantoches nommés et révoqués par le maire, une désignation des Conseils de Territoires (élus municipaux, représentants de comités de quartier ou personnalités diverses) également soumise à la volonté d’un seul homme.

L’éviction sans motif légitime il y a plus d’un mois de l’adjoint de Territoire Auguste Vérola, pourtant ancré dans son Territoire Nice Centre, en est le symbole.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/christian-estrosi-retire-delegation-ses-adjoints-proche-eric-ciotti-1365271.html

Depuis ce Territoire de ville se retrouve sans aucun élu à sa tête.

https://www.nice.fr/fr/centre-ouest

Il est temps de changer de cadre.  Seule la loi peut le faire.

Il faut étendre aux grandes villes françaises, le statut ‘PLM’ Paris–Lyon–Marseille qui prévoit l’élection des conseillers municipaux par secteurs, avec autant de Conseillers de proximité élus au suffrage universel avec un maire à leur tête, dont une partie d’entre eux sont également Conseillers municipaux et élisent le maire et adjoints de la commune.

Ainsi les délégués et les Conseils de Territoires ne seraient plus nommés par le maire mais bien élus par la population des secteurs concernés comme cela était d’ailleurs le cas à Nice avec 3 secteurs pour les élections municipales jusqu’au vote de la loi Deferre de 1982, il y a 36 ans...

Nous demandons que cette réforme s’applique dès les prochaines élections municipales aux grandes villes françaises, en tout cas à celles qui ont acquis le statut de ‘Métropole’ comme Nice et dont la proximité se trouve encore plus diluée dans le ‘magma’ métropolitain.

 



Patrice compte sur vous aujourd'hui

Patrice BENOIT a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Pour des élections municipales de proximité dans les grandes villes comme Nice”. Rejoignez Patrice et 31 signataires.