Oui au métro, aux emplois et à la culture sur le triangle de Gonesse

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Communication GONESSE
Communication GONESSE a signé la pétition

Le président de la République a décidé d’abandonner le projet Europacity, renonçant à 3 milliards d’investissements privés et à la création de 10  000 emplois nets dans une partie du nord de l’Ile-de-France très impactée par le chômage et délaissée par l’Etat. Prévu en face de la seule station de métro du Val d’Oise qui doit voir le jour en 2027 sur le Triangle de Gonesse, Europacity n’était pas un centre commercial mais bien un pôle touristique dédié aux loisirs et à la culture (seulement 10% de la surface dédiée au commerce).

La décision d’annulation brutale du président de la République prise au nom de l’écologie est incompréhensible et inacceptable. Avec un parc de 10 ha, une ferme de 7 ha, 100% de l’énergie produite sur place avec des énergies renouvelables, une compensation foncière totale et par ailleurs 16  000  ha de terres agricoles préservées à l’échelle de l’agglomération, le projet qui a évolué depuis 10 ans pour suivre les recommandations des habitants, des élus et de l’Etat répondait à l’urgence sociale et territoriale tout en prenant en compte l’urgence environnementale.


Quel gâchis !
Un nouveau projet : avec qui, quand, et pour quoi faire ?

Nous, habitants, élus, associations et acteurs économiques du territoire exprimons notre colère et demandons au président de la République :
• de garantir la réalisation de la gare du Triangle de Gonesse de la ligne 17 du métro du Grand Paris Express dans les délais prévus (2027)
• de garantir la création des 10 000 emplois initialement prévus sur le site
• de garantir l’implantation des grands équipements culturels prévus qui contribueront à redonner de l’attractivité au territoire
• de garantir l’excellence environnementale auquel répondait le projet annulé.