Nouveau mode de scrutin pour en finir avec le vote utile #GiletsJaunes

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


 Réforme constitutionnelle du mode de scrutin 

26 novembre 2018 Vue d'ensemble

Notre pays traverse une crise démocratique importante donc le principal symptôme est l'abstention dans des proportions très inquiétantes.

Les élections partielles de la première circonscription de l'Essonne en sont la triste vitrine. Pratiquement 83 % d'abstention. Certes, l'élection est  considérée comme légitime car seuls les votes exprimés sont pris en compte, mais il n'en reste pas moins que la situation est critique. Le peuple se détourne des urnes.  

Á l'échelon nationale, cela s'exprime par la mobilisation massive de personnes d'horizons divers, dans un mouvement de protestation inédit.<< Les gilets jaunes >>

L'une des raisons de cette situation est l'absence d'adhésion à votre projet puisque votre élection a été la résultante d'un vote dit  « utile », qui relève principalement du mode de scrutin utilisé. 

Notre système  nous contraint actuellement à faire des pronostics pour estimer qui sera le mieux placé pour s'opposer à la personnalité que l'on ne souhaite absolument pas voir élue.

Ce processus est intrinsèquement malsain et plutôt que d’élire le projet ou la personne qui reçoit 75% d'avis favorables, on élit un projet qui regroupe seulement 25 % d'adhésion, dans le meilleur des cas.  

En 2017, au premier tour de l'élection, sur 47.5 millions d'inscrits :

  • L'abstention, les votes blancs ou nuls ont totalisé 11.5 millions
  • 8.6 pour vous  Monsieur le Président  
  • 7.6 pour Madame lepen

  La première personne Élue, est l'abstention !

Comment espérer fédérer autour d'un projet dans ces conditions ?

Je vous propose de changer le mode de scrutin de la présidentielle en supprimant le mode majoritaire uninominal à deux tours par le jugement majoritaire. 

 

  Objectifs :

  1. Permettre la mise en place d’un outil qui favorise l'adhésion plutôt que le vote utile. 
  2. Faire renouer le peuple français avec l'acte citoyen du vote .
  3. Permettre à l'élection de refléter réellement les aspirations du peuple 
  4. Sortir de la crise démocratique et politique

Caractéristiques :

Avec le jugement majoritaire, les électeurs ne sont plus appelés à choisir ou classer un candidat mais à les juger, chacun, indépendamment. 

L'électeur attribue à chaque candidat une mention verbale parmi une échelle commune à tous, du type :

 

Très bien    Bien    Assez bien    Passable    Insuffisant    A rejeter

 

 

Un électeur peut donner la même mention à plusieurs candidats.

Aucune mention n'est obligatoire ; les candidats non évalués reçoivent la mention "A rejeter"

Au décompte, on totalise pour chaque candidat les appréciations reçues et on présente la part que chaque appréciation représente dans les votes exprimés.

C'est son « profil de mérite ».

 

Grandes étapes

Bien évidemment, il semble indispensable d'accompagner ce changement d' une reconnaissance et d'une prise en compte du vote blanc et de procéder à ce mode de scrutin aux élections européennes afin que le projet européen bénéficie d'un vote d'adhésion et non pas d'un calcul politicien.

  Pour, ensuite, étendre ce mode de scrutin à toutes les élections qui fonctionnent avec le vote majoritaire uninominal à deux tours. 

Vous souhaitez réformer notre constitution, alors il semble opportun de résoudre, à cette occasion, le mal profond, la gangrène, qui touche notre démocratie en ce qu'elle a de plus symbolique : les élections ! 

 

Merci Monsieur le Président.

 

Explications en vidéo https://youtu.be/ZoGH7d51bvc     https://youtu.be/vfTJ4vmIsO4

Explications textuelles https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jugement_majoritaire?wprov=sfla1