Nous souhaitons la Reconnaissance de la République d'Artsakh !

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


La population du Haut- Karabagh (ARTSAKH) voit dans l’indépendance de sa région à la fois l’unique garantie d’une sécurité physique et l’accomplissement du droit de tout peuple à l’autodétermination, principe fondateur des Nations Unies.

L’Azerbaïdjan oppose à ce droit le principe de l’intégrité territoriale qu’il place au-dessus du droit des peuples à l’autodétermination, s’estimant en droit d’user de la force contre la population de l’Artsakh à tout moment pour recouvrer l’intégralité de son territoire tel qu’à l’époque soviétique.

Or, l’intégrité territoriale est un principe visant à protéger d’une agression extérieure une nation constituée dans le cadre d’un État qui s’est au préalable autodéterminé. Mais lorsqu’un État menace certains de ses propres citoyens sur une base arbitraire – par exemple ethnique ou religieuse – et que ceux-ci sont regroupés sur une partie du territoire revendiqué par cet État, les personnes menacées ont le droit de faire sécession pour assurer leur sécurité physique et la pérennité de leur existence.

Depuis 11 jours l' Azerbaïdjan, la Turquie, et les djihadistes ramenés dans le conflit, préparent une épuration ethnique. L'armée azérie bombarde les villes et villages de la région d'Artsakh en tuant des civils.

Aujourd'hui, il est venu le temps de reconnaitre au peuple d'Artsakh vivant sur ses terres depuis des siècles, son droit de vivre de manière indépendante et en paix !