NON à la FIN des Contrats Aidés

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


URGENCE N°1 :

Maintenir le nombre de contrats aidés pour les années 2017 et 2018. Menace sur l’ensemble des services « enfance jeunesse » destinés à la population de notre territoire.

Disparition des Accueils périscolaires, du Centre de loisirs, de la Halte garderie, des activités sportives et culturelles, des manifestations locales…

Défaut de sécurité et de qualité pour vous et vos enfants.

Aurez-vous les moyens de payer les frais du libéralisme pour accéder à des services « enfance jeunesse » lorsque des entreprises privées seront les seules à vous vendre leurs prestations à des coûts exorbitants ?

                                                      NON à la précarité

URGENCE N°2 :

Trouver une alternative durable, concertée et adaptée aux besoins de la population. En finir avec les contrats précaires qui ont crée plus de précarité et qui font l’objet de trop de dérives. Il est urgent de réunir l’ensemble des acteurs dans une  conférence exceptionnelle de l’emploi pour solutionner le recrutement, les besoins, les financements, l’optimisation et la   mutualisation des tâches, la formation, l’insertion professionnelle… l’avenir.

 

 

 



EVS-MJC Serge GAINSBOURG compte sur vous aujourd'hui

EVS-MJC Serge GAINSBOURG a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: NON à la FIN des Contrats Aidés”. Rejoignez EVS-MJC Serge GAINSBOURG et 501 signataires.