Non à la baisse des loyers de 5 euros

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Après avoir créé une polémique sur la baisse des aides au logement de 5 euros, notre Président compte résoudre le problème en appelant au civisme des bailleurs pour prendre en charge cette baisse de subvention.

Il y a environ 10 000 000 de logements loués en France pour 6 000 000 de bénéficiaires des aides au logement.

Les bénéfices fonciers sont taxés en moyenne à 50% CSG incluse. 

Donc sous couvert d'économiser 360 000 000 d'aides sociales, notre Président entend se priver de 300 000 000 de recettes fiscales en ayant réussi à mécontenter les locataires, les bailleurs et toutes les personnes qui n'arrivent pas à se loger décemment à cause de toutes ces mesures propres à réduire le parc locatif privé.

Il est urgent de :

- Rendre totalement libre le montant des loyers lors d'une nouvelle location.

- Donner les moyens aux locataires de réagir en cas d'abus manifeste à la libre fixation du loyer.

- Abroger les dispositions les plus contraignantes de la Loi ALUR modifiant la Loi du 6 juillet 2014.

- Arrêter de prendre les bailleurs comme des vaches à lait et de considérer les loyers comme une source de profits stérile créant un enrichissement sans cause.

Non aucun bailleur ne baissera son loyer de 5 euros sauf peut-être à la force des baïonnettes. 

 

 



Soledad compte sur vous aujourd'hui

Soledad BERGER a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Non à la baisse des loyers de 5 euros”. Rejoignez Soledad et 4 signataires.