Non à l'évacuation, (verbe évacuer, latin: evacuare (« faire le vide »)) de NDDL

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le président, le premier ministre, messieurs les ministres du développement écologique et de la sécurité intérieur. Voici depuis 5 décennies que la Terre sur Notre Dame des landes est devenue un espace d'écologie, d'humanisme des plus remarquables aux yeux d'une planète qui se réchauffe..Vous qui Monsieur Collomb portez l'idée du philosophe que de ca citation: « A chacun selon ses capacités, à chaque capacité selon ses œuvres. » pourquoi vouloir retirer de ce fait les artistes de la Zone à défendre de leurs lieux de créations qui développent par celles-ci des capables selon des créativités qui une fois séparé de leurs créateurs redeviendrons orphelins donc tomberont dans une inaction qui n'aura était utile qu'un temps à l'écosystème autant qu'à l'Homme qui le cultive. Vous qui avez cinq enfants peut être pour certains indépendants, ne penser vous pas qu'ils aiment l'harmonie d'une présence familiale parfois..? Lorsque votre dernière nait mange à la cantine ou à la maison si elle ne vous agace pas du fait de votre responsabilité d'homme politique qui ne peut être toujours à ces cotés, ne pensez vous pas que c'est un peu grâce à une alimentation saine donc issu de nourritures provenant de circuits courts..? Même si vous avez les moyens financiers d'acheter des produits de qualités, avant que ceux là ne le deviennent ca a prit du temps! Autant que les montées industrielles type Carrefour qui ne seraient que peu de choses si celles-ci avaient fait leurs constructions directement sur des champs de vaches..C'est donc souvent une histoire de temps, de patience entre les uns et les autres et de ce que l'on en fait, que se soit avec ca famille, ca région, ca patrie, son jardin qui lorsqu'on le néglige ne produit souvent que des vides culturelles et émotionnelles. En repensant à votre fille aurait elle passé une meilleure rentré scolaire si son papa l'avait accompagné..? De ce fait si vous privée les cultivateurs brusquement de leurs fruits à la rentré climatique du printemps la nature pourra elle aussi à juste titre boudé les êtres humains qui redonnant soudainement un caractère sauvage au bocage, en seront la cause..Monsieur, ceci n'est pas pour vous manquer de respect quand à la façon d'éduquer ou non votre famille mais belle et bien pour essayer de vous faire comprendre vous qui vous occupez de justice, que l'indépendance des petites plantes tel des enfants éloignés trop tôt de leurs jardiniers, de leurs parents, peuvent par phénomènes de sentiments abandonniques cesser d'être aussi performant qu'auparavant. Certes vos moyens économiques vous aident à acheter et donc vous alimenter.. Mais Réfléchissez à ce que vous seriez par exemple sans le bonheur d'une épouse à vos côtés, et de la même manière ce que serez la terre de notre dame des landes sans les gens qui lui apporte de l'amour. Alors vous dites que certains habitants de ces terres ne sont pas légitimes d'y être, mais que signifie avoir des droits en France lorsque par les refus à l'entrée du pays qui se font encore que trop malgré que des gens parmi eux tentent d'échapper à des guerres se voit adoptés et rendant très vite ces personnes de nouveaux des "nomades" ou des "reclassés". De ce fait, de grâce si dans ces personnes zadistes il y a des sans papiers..par vos forces d'interventions essayez de régulariser leurs situations administratives, avant de prendre les risques de caricaturer tel ou tel comme étant extrémistes. Vous êtes celui qui donne les directives à ceux que l'on appellera encore "gardiens de la paix" demain s'ils ne viennent pas pour l'a déformer, alors à vous de trouver les mots justes par la force positive hiérarchique, pour que les propos pesés de vos directions ne se transforment en actes contradictoires et sanglants. Enfin se serait la plus belle des secondes leçons que se gouvernement après l'abandon du projet de la construction d'un nouvel aéroport pourrait se voir être donné et qui regonflerai son image avec plus de valeurs par l'opinion public, si aux informations national, dans les médias traditionnels nous serions, peuple de France, amenés à regarder des scènes d'une police et d'une population dénué de peur face à leurs deux proximités respectives..cela redonnerai des grosses doses d'agréables dans nombres d'esprits et un souffle naturellement vivace pour beaucoup de français. Car dans le fond dans l'histoire de l'humanité, on ne créé pas la confiance, le sentiment de liberté entre les êtres par la surveillance mais plutôt par la veille, pas par le contrôle mais par l'orientation. Évidemment il semble être aisée dans cette affaire médiatisé, de pouvoir mettre parfois de manière incontrôlé, en valeurs les services de répressions afin de justifier d'éventuels poids de violences émissent plus d'un côté que de l'autre, seulement les citoyens de France ne s'y tromperont pas, ou plus, on même de l'avance réfléchit dans ce domaine et savent faire la différence entre l'instrumentalisation des choses et les faits ressentis comme plus réels, entre relais d'inquisitions ou véhiculaires neutres (et là nous faisons le rapprochement avec les "fake news" quand à l'importance aux yeux des défunts du "Charlie hebdo" qui n'auraient probablement pas voulu voir s'éteindre la liberté d'expression et celle à ceux qui l'entende, la possibilité de ce faire des avis diversifiés). Donc en définitive ce combat sur ce terrain magnifique de la faune, la flore, l'homme et la vérité ne mérite aucunes manipulations, brutalités, ou matraquages audio-visuels déshonorantes pour faire des unes sensationnelles ou exploser l'audimat et vos politiques peuvent y tendre les deux mains ou en devenir par l'intermédiaire d'une seule tendue, simplement, une ligne politique ambigüe aux yeux de la majorité des Français, sachant qu'en ce début d'année il n'aura été mit qu'un seul pied vers la protection environnementale et humanitaire. Nous sollicitons donc votre indulgence pour donner une suite des plus pacifistes et intelligente en faveur du progrès social et écologique d'une air ou les liens entre populations peuvent être fragiles et ou la pollution est non négligeable à l'échelle du globe. Devenez sous la 5ème république, la technocratie qui aura fait foie en la bienfaisance cause étroitement liée, entre la responsabilité des terriens d'interactions sur l'environnement reprenant le destin de la planète bleu propre et respectueusement le vent en poupe à l'échelle d'une "petite" superficie considérable de 37,4 km2. Ceux pourquoi, vous dites messieurs les dirigeants vouloir relancer le travail mais quand est il de l'horloge du quinquennat qui tourne et tournera automatiquement en votre défaveur si se voit déloger des paysans, des cultivateurs bénévoles, acteurs d'un savoir faire qui se verraient délocalisés ou demeure actuellement des sagesses et fabrications d'esprits collectifs vieux de cinquante ans qu'il advient de ne voler ou prendre par la force mais chercher à les comprendre, s'en inspirer..Là ou le monde des maths, des investisseurs gagnerait à l'échange de compréhensions entre des doués altruistes de modèles de vie en pleine nature et des esprits de bureaucraties intelligibles donnant de leurs côtés des habilités de gestions chiffrés pour construire des facteurs de transitions énergétique à même le sole national..Après l'ensemble de cette présente si vous voyez encore des besoins répressifs en vers les habitants de la Zad, nous ne capitulerons pas pour autant et nous y voyons au contraire, une aubaine à l'élaboration de grand projets écologiques et sociologiques, alors sachez que cette lettre avait pour but de prôner la Paix et de possibles évolutions entre les détenteurs de fonds et ceux qui les fabriques, sans créer de monopoles de part et d'autre si ce n'est à l'intérêt générale prônant et grandissant vers des espaces ou les climatosceptiques n'on pas pignons sur rues que se soit par la pensé ou par les actes d'expulsions comme on arracherait une fleur lentement par la souffrance, sans sécateur, car enfin si cette beauté naturel existe, grandi et vie depuis 1967, c'est là la preuve, quoi que vous en fassiez messieurs les dirigeants qu'un autre monde alternatif est possible, une Zone à développer dans la tranquillité non à démanteler. Appel à votre sens morale et soutien national.



Florian compte sur vous aujourd'hui

Florian AUBRY a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Non à l'évacuation, de NDDL (verbe évacuer, latin: evacuare (« faire le vide »))!”. Rejoignez Florian et 8 signataires.