Limitation à 80kmh : oui à l'assouplissement du permis à points !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


A compter du 1er Juillet 2018, sans aucune concertation préalable, le Gouvernement a décidé de limiter la vitesse à 80 km/h sur l'ensemble du réseau secondaire. 

Face à cette décision aussi inefficace qu'injuste, une Sénatrice propose d'assouplir le permis à points.

Pour cette Sénatrice, cette mesure est vécue « comme une forme de racket ». Sylvie Goy-Chavent, Sénatrice de l'Ain, redoute en effet que les amendes pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h explosent et elle dit comprendre que « les concitoyens verbalisés pour un dépassement de deux ou trois kilomètres heure se sentent piégés voir même trahis ».

La proposition de loi de la Sénatrice permettrait donc aux automobilistes de récupérer leurs points plus facilement. Aujourd’hui, si un automobiliste commet une infraction entraînant une perte de point, il a la possibilité de le récupérer dans un délai de 6 mois, à la condition de ne pas commettre une nouvelle infraction entre-temps (article L223-6 du Code la route). Dans la pratique, avec le passage à 80 kmh et l'intensification des contrôles par des sociétés privées, il deviendra donc très difficile de récupérer automatiquement ses points perdus.

Outre les amendes pour excès de vitesse inférieurs à quelques kilomètres heure, les automobilistes seront donc contraints d'effectuer des stages de récupération de points très coûteux. Que deviendront tous ceux qui ne peuvent pas  payer ? Rouleront-ils sans permis ?

Le texte de Sylvie  Goy-Chavent suggère donc de ramener ce délai de récupération de point à 3 mois au lieu de 6.

SOUTENEZ CETTE INITIATIVE PLEINE DE BON SENS ! Contactez rapidement vos députés et vos sénateurs pour qu'ils la soutiennent eux aussi !



Sylvie compte sur vous aujourd'hui

Sylvie GOY-CHAVENT a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Limitation à 80kmh : oui à l'assouplissement du permis à points !”. Rejoignez Sylvie et 278 signataires.