Le groupe scolaire de la Renardière a besoin de ses secrétaires

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La fin des contrats aidés aura un effet horrible sur le groupe scolaire de la Renardière. 

En effet, dans quelques semaines, le contrat des deux secrétaires (Maternelle et Primaire) prendra fin et l'école de la Renardière aux Pennes Mirabeau, se retrouvera sans aucune secrétaire. 

Cette situation est inacceptable. 

Le groupe scolaire de La Renardière a actuellement atteint une capacité d'accueil maximale et c’est également le plus gros groupe scolaire de la commune, ce qui pose bien sûr le problème de la sécurité de tous ces élèves, d’autant plus que nous sommes en plan Vigipirate! Ce plan a pris tout son sens en Mai dernier lorsqu'il y a eu une intrusion dans le groupe scolaire, qui a du être évacué. 

Les secrétaires filtrent toutes les personnes susceptibles de vouloir rentrer dans l'école, y compris les différents professionnels qui interviennent à l'école pour les soins de certains enfants en situation de handicap. Car OUI le groupe scolaire de La Renardière est le seul de la commune à pouvoir accueillir les enfants à mobilité réduite. Ceux-ci interviennent régulièrement dans l'école, tout au long de la semaine et à des heures très variées et sans la présence des secrétaires, l'ouverture du portail serait impossible. De plus, l’école a l’obligation d’appliquer la loi de 2005 sur le handicap, mais pour cela, il faut lui en donner les moyens.

Les Directrices de maternelle et Primaire, sont en charge chacune de leur classe, les mettant dans l'impossibilité, de répondre aux appels et/ou d'ouvrir le portail aux heures scolaires. Il en serait de même pour les retardataires du matin : ils ne pourraient revenir à l’école que l’après-midi et les retardataires de l’après-midi seraient dans l’obligation de rentrer chez eux. Elles seraient dans l'impossibilité de gérer convenablement les urgences du quotidien : accident, maladie.

L'aide des secrétaires est donc indispensable au bon fonctionnement du groupe scolaire et au maintien de la sécurité. Il semble inenvisageable de supprimer ces contrats aidés, alors qu'aucune concertation n'a été envisagé à moins de 1 mois de la rentrée.

Il est d'ailleurs évident pour tout un chacun que l'accueil de + de 400 enfants (taille d'un collège) et des contraintes qui vont avec, nécessite un minimum de personnel polyvalent.

Si le statut d'emploi aidé peut-être remis en question, les missions effectuées par la personne qui travaillait sous ce statut sont essentielles et doivent être assuré par une personne sous un autre statut.

En tant que parents d'élèves et citoyens, nous demandons une réponse concrète, à savoir, une solution de substitution, qu'elle vienne de l'échelon national ou municipal, du moment que l'état ne délaisse pas ses responsabilités.

 



Les renardeaux compte sur vous aujourd'hui

Les renardeaux A L'ÉCOLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Le groupe scolaire de la Renardière a besoin de ses secrétaires”. Rejoignez Les renardeaux et 655 signataires.