Le 17 mars, nous irons faire la fête pour l’émancipation des femmes*

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le 17 mars, nous irons faire la fête pour l’émancipation des femmes*

Les derniers mois ont été marqués par une libération de la parole des femmes* contre les violences sexistes et sexuelles qu’elles subissent. C’est un pas, important, significatif, dans la lutte pour les droits des femmes*, qui doit en appeler d’autres. Et cette immense mission qui reste devant nous, nous voulons l’aborder de façon joyeuse et déterminée. Nous voulons fêter collectivement notre force commune, le courage de toutes celles* qui ont osé parler, les succès à venir, nous rencontrer, nous parler, nous épauler, danser, boire un thé, chanter... Faire la fête c'est aussi se rassembler, rencontrer des gens au-delà de nos cercles et milieux habituels.

Se retrouver ainsi est primordial à l’heure où les réactions d’hostilité se multiplient. L’attitude plus qu’ambigüe du gouvernement et de la majorité actuelle suite à la mise en cause de deux ministres accusés d’agressions sexuelles et de viols aux plaintes, les discours de “personnalités” politiques, médiatiques ou intellectuelles diverses fustigeant la soi-disante “société de la délation” et dé-légitimant par là même la parole des victimes, les amalgames tendancieux qui confondent séduction et crimes ou délits au nom de la “liberté d’importuner”, les catégories de femmes* qui ne sont toujours pas entendues, etc. Tout cela nous rappelle à quel point rien n’est jamais acquis, qu’il faut rester vigilant.e.s * de façon permanente et combien le chemin vers l’égalité réelle reste ardu et semé d’embûches.

Voilà pourquoi nous serons activement présent·e·s* dans toutes les différentes initiatives pour la journée du 8 mars, comme nous le sommes au quotidien dans nos engagements politiques et citoyens. Et parce que justement c’est tous les jours que nous entendons les mener, nous appelons, une semaine plus tard, toutes celles et tous ceux qui s’identifient ou soutiennent ce nouvelle étape du grand mouvement de la lutte pour les droits des femmes* à célébrer de nouveau la liberté, l’égalité et la sororité.

Que tous les lieux publics et de fêtes soient occupés par cet esprit de célébration et de combativité, que tous les prétextes soient bons pour dîner ensemble, discuter et se voir. Que dans tous les quartiers, les villages et les places nous organisions la fête de la solidarité des et envers toutes les femmes* !

Ensemble, le 17 mars, célébrons nos droits et nos combats. Liberté, égalité, sororité !

P.S. : sur @fêtedelasororité seront re-partagées tous les événements féministes dont nous aurons vent, il y a beaucoup, beaucoup de belles choses qui sont organisées partout en France ! Il y aura aussi le lieu de notre fête, venez nombreuses et nombreux !

Premier·e·s signataires : Amandine Fouillard (chômeuse/militante féministe), Ambre Froment (étudiante en philosophie/militante féministe), Arthur Moreau (syndicaliste), Brune Seban (traductrice), Danièle Obono (bibliothécaire/députée de Paris), Fanny Gallot (chercheuse), Héloïse Duché (animatrice associative), Laurence De Cock (historienne), Laurence Meyer (doctorante en droit), Manon Coléou, Mathilde Julié Viot (juriste/cofondatrice de “Chair collaboratrice”), Mathilde Larrere (historienne), Roxane Lundy (étudiante/présidente des MJS), Rokhaya Diallo (journaliste et réalisatrice), Clémentine Autain (Députée de Seine-Saint-Denis), Ophélie Latil (militante féministe), Benoît Martin (syndicaliste).



Liberté Egalité Sororité compte sur vous aujourd'hui

Liberté Egalité Sororité a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Le 17 mars, nous irons faire la fête pour l’émancipation des femmes*”. Rejoignez Liberté Egalité Sororité et 22 signataires.