La France ne doit pas aller au Qatar en 2022

La France ne doit pas aller au Qatar en 2022

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

L’équipe de France ne doit pas aller au Qatar en 2022. Nous sommes fans de sport. De tous les sports. Nous croyons à l’importance sociale du sport de proximité, du travail des éducateurs sportifs, mais nous reconnaissons aussi celle du sport de haut niveau, des grandes compétitions internationales.

Pour autant, il est temps de refuser les conditions inacceptables d’organisation de certains événements mondiaux : le mondial 2022 au Qatar en est l’exemple type.

D’abord du fait des pratiques corruptives de ce pays. Lorsque le Qatar a été choisi, à la stupeur générale, pour organiser cette compétition, chacun s’est demandé pour quelles raisons ce choix avait été fait. On se souvient des polémiques et des soupçons qui ont entaché cette décision surprenante : il est temps de refuser la logique de l’argent roi, qui permet à des pays de se « payer » une coupe du monde ou des grands événements sportifs internationaux.

Ensuite parce que les conditions de construction des 8 stades nécessaires sont absolument indignes du XXIè siècle : on estime à un mort par jour le bilan humain de ces chantiers : d’ici 2022, il y en aura encore plus de 1000 donc ; la plupart des ouvriers vivent dans des conditions inhumaines, tant en termes de durée de leurs journées de travail (12 à 14 heures malgré la chaleur) et d’absence de toute protection sociale que de rémunération. Amnesty International relève que des centaines de travailleurs attendent d’être payés depuis des mois, quand ils ne sont pas purement et simplement expulsés s’ils demandent à l’être.

Enfin, parce qu’au moment où tout doit être fait pour hâter la prise de conscience collective sur la nécessité de changer de modèle, on ne peut accepter que des matches soient organisés en plein été dans des stades climatisés. A l’air libre mais climatisés pour ramener la température à 20 degrés environ ! C’est un gaspillage éhonté d’énergie fossile qui sera ainsi exposé à la face du monde entier.

Nous demandons que tous les Grands Événements Sportifs Internationaux répondent à un cahier des charges exemplaires en matière de sobriété financière, d’éthique, de transparence, de respect des droits sociaux et de préservation de l’environnement à l’image de l’Agenda 2020 du Comité International Olympique

La France doit prendre une décision radicale : refuser que l’équipe de France participe à cette compétition. Il est temps de casser cette spirale infernale dans laquelle les compétitions sont attribuées à certains pays dans des conditions douteuses, pour des motifs exclusivement financiers.

Il est temps de refuser de cautionner une organisation de grands championnats, ni soutenables, ni responsables, synonymes de gabegie financière qui ne respectent pas les sportifs et leur santé, comme nous l’avons constaté à l’occasion des Mondiaux d’athlétisme à Doha.

Il est temps de refuser de cautionner, par la présence d’équipes majeures du football, des pratiques de quasi esclavage connues de tous.

Il est temps de mettre des actes en face des mots et de refuser, au nom de la transition écologique, la dérive absolue qui consisterait à voir la France défendre son titre dans des stades climatisés.

Jean-Francois Debat, Maire Bourg en Bresse

Regis Juanico, député de la Loire

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !