La Centrale a de l'avenir !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


La centrale a de l’avenir !

 

L’ANC a décidé de s’engager de toutes ses forces au côté des salariés de la centrale de Gardanne parce que des centaines d’emploi sont en jeu, parce que l’avenir de la ville et du bassin minier est en jeu, parce que notre région a besoin tout à la fois d’emplois et d’indépendance énergétique.

Et qu’on ne nous fasse pas le coup de la reconversion, on a déjà donné ! La ville ne s’est jamais remise de la fermeture de la mine.

Depuis fin 2018, le syndicat CGT de la Centrale de Gardanne, est dans l’action et la construction d’un projet industriel d’avenir. Il a 4 axes

Maintien et création d’emploi sur le site ainsi que dans le département.
Répondre aux besoins des populations et des industries.
Prise en compte des contraintes environnementales.
Indépendance énergétique
 

Aidée par le bureau d’études BERIM la CGT présente aujourd’hui un projet de plateforme énergétique permettant de répondre aux évolutions des besoins de la population et des entreprises en matière d’énergie.

Ø  Unité de captage, transport et séquestration du CO2 Tranche Provence 5.

Ø Unité de Gazéification Méthane

Ø Unité de Gazéification Hydrogène

Ø Unité de Cogénération en Lit Fluidisé Circulant

Ø Unité de tri et de valorisation énergétique des déchets multiples

 

Ce projet novateur permettra de créer des centaines d’emplois et de développer une activité industrielle bénéfique pour la population. Face à un Etat qui a donné 7 milliards à Air France pour qu’elle en fasse le plus grand plan de licenciements de son histoire, nous affirmons que la centrale a de l’avenir et que l’Etat doit y investir.

 

Pour cette bataille où se jour l’avenir de la région, la population doit donner son avis et dire non à la fermeture.

Nous vous appelons à signer et faire signer la carte : La centrale a de l’avenir !