L'UE prépare le racket légal de nos comptes bancaires.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


https://fr.express.live/2017/07/31/ue-gel-comptes-bancaires-bank-run/

Extrait :

Des Etats membres de l’UE envisagent d’adopter des mesures qui empêcheraient temporairement les citoyens de retirer de l’argent de leurs comptes bancaires afin d’éviter le risque d’une ruée bancaire (“bank run”). C’est ce qui ressort d’un document dont Reuters a eu communication.

Une ruée bancaire se produit lorsque la rumeur se répand – à tort ou à raison – qu’une banque est en difficultés financières et qu’un grand nombre de détenteurs de comptes se précipitent en même temps à ses guichets (ou distributeurs automatiques) pour retirer tout l’argent qu’ils y détiennent, de peur de perdre celui-ci dans l’hypothèse d’une faillite de l’établissement… que cette ruée ne manque pas de concrétiser.

Dans le courant de cette année, la banque espagnole Banco Popular, victime d’une telle ruée bancaire, est effectivement tombée en faillite. En l’espace de 48 heures, ses clients ont retiré plus de 3,6 milliards € en espèces.

“Une option faisable”

Un document daté du 10 juillet, préparé sous la présidence estonienne de l’UE, indique que le blocage temporaire des comptes bancaires des banques en difficultés est une “option faisable”. Les banques auraient le droit de geler “dans des circonstances exceptionnelles” les comptes clients entre 5 et 20 jours ouvrés.

Une exception serait prévue pour permettre aux titulaires de comptes de procéder à des retraits limités pour couvrir leurs besoins financiers urgents.                              

Les différents Etats de l’UE sont divisés sur le sujet. Les pays qui autorisent déjà le gel des comptes lorsque les banques traversent des difficultés, y compris l’Allemagne, défendent la mesure.

Témoignage d'un économiste :

https://youtu.be/ifPmQUq_59k

Pourtant, cette disposition viole sans le moindre scrupule la Constitution Française, qui prévoit que :
"Le droit de propriété bénéficie d'une protection particulière en droit français, puisqu'il est visé dans la déclaration des droits de l'homme, qui a valeur constitutionnelle : « La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité. »"

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Droit_de_propri%C3%A9t%C3%A9_en_France

Nous exigeons donc que cette directive ne soit pas transposée dans le droit français.



Thierry compte sur vous aujourd'hui

Thierry LEPICIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: L'UE prépare le racket légal de nos comptes bancaires.”. Rejoignez Thierry et 978 signataires.