Jeune migrant en détresse: aidez-nous à garder Madama, menacé d'expulsion

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


EN GREVE DE LA FAIM POUR QUE MADAMA RESTE EN FRANCE!

Nous avons recueilli il y a 2 ans Madama, un jeune migrant rescapé d'un long périple en provenance du Mali.  Nous l’avons accompagné dans tout son parcours en France:  apprentissage de la langue, de la lecture, écriture, calcul, études, suivi médical, insertion dans la société française, obtention de documents d'identité, recherche d'apprentissage, demandes d'autorisation de travail, démarches pour obtenir un titre de séjour...  Il fait pour ainsi dire partie de notre famille. Mais pour combien de temps? 

MADAMA EST AUJOURD'HUI DANS LA DETRESSE:  la préfecture de Haute-Loire refuse de lui accorder un titre de séjour et le menace d'expulsion.  Pourtant il a fait de gros efforts pour apprendre notre langue et s'adapter au mode de vie et à la culture française;  il est inscrit dans un établissement scolaire pour préparer un CAP d'ouvrier agricole, il a des employeurs tous trouvés:  une famille d'exploitants agricoles qui tiennent beaucoup à le prendre comme apprenti; il a soif d'apprendre et sait s'y prendre avec les agneaux.  Et puis nous sommes là, nous, sa famille d'accueil, pour le soutenir.  Mais la préfecture reste inflexible:  elle le fait attendre depuis plus d'un an la réponse à sa demande de régularisation;  elle lui interdit de travailler pour gagner sa vie; elle lui interdit d'avoir un avenir; elle le prive de tout espoir.  Madama est un jeune courageux, travailleur et honnête.  A 16 ans à peine, il a fui la misère de son village natal, il a parcouru le désert, puis traversé la mer sur un canot dont tous les occupants n'ont pas survécu.  Il a traversé une partie des Alpes à pied, poursuivi par les chiens des gendarmes, la peur au ventre.

Nous demandons pour lui le droit de vivre ici dignement. 

Si nos demandes n'aboutissent pas, Madama sera arrêté et enfermé dans un centre de rétention en attendant une expulsion vers le Mali, ou condamné à la clandestinité.  Nous ne l'acceptons pas.  Que nous reste-t-il d'autre que de faire une grève de la faim et de demander votre soutien solidaire? 

Votre soutien peut tout changer!  Aidez Madama à retrouver son sourire radieux!

 

 



Véronique compte sur vous aujourd'hui

Véronique DE MARCONNAY a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Jeune migrant en détresse: aidez-nous à garder Madama, menacé d'expulsion”. Rejoignez Véronique et 37 895 signataires.