Je suis une criminelle!

Je suis une criminelle!

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Je suis une "criminelle"! Mon crime? Être une femme active mère d un enfant autiste sévère. Mon fils Lucas bientôt 6 ans a besoin d une place en IME. L école n est pas adaptée pour recevoir un enfant nécessitant autant d attention et de soins que Lucas. Mais nous ne sommes pas prioritaire. Pourquoi? Parce que je ne suis ni VIOLENTE, ni ALCOOLIQUE, ni dépendante financièrement de la société... Honte à moi ! Aujourd'hui il faut que je songe à la démission d un métier que j' aime profondément, d un métier qui m animé et m épanouie. Je vais devoir dire au revoir à mes collègues, mes supérieurs et mes clients qui me donnent tant et qui me soutiennent depuis le diagnostic de mon fils. Ce système qui me promet son aide depuis la mise en place du plan autisme va me contraindre à la précarité parce que je ne rentre pas dans ses cases! A 6 ans on a plus d aide pour employer une assistante maternelle à plein temps (soit environ 1000 euros par mois). Aujourd'hui on me propose d employer quelqu un à domicile. Le devis s élève à 3200 euros par mois sans compter les déplacements chez les intervenants médicaux que Lucas voit chaque semaine. Même si l moitié est récupérée l année d après en crédit d impôts, ma trésorerie ne me permet pas d opter pour une telle solution ! Étonnant ? 

Il me faut une place pour Lucas en IME ou une passerelle en hôpital de jour en attendant son entrée en IME. Il en va de l équilibre de famille entière. Il y a 5 enfants dans cette maison qui ont tous besoin d attention. Qui ont des rêves aussi! Depuis qu'ils sont petits je leur apprend qu on ne subi pas sa vie mais qu on la choisi, qu on la construit ! Je veux continuer de travailler, de  payer des études et des vacances à mes enfants et je veux que Lucas bénéficie des soins dont il a besoin. Mr MACRON, s il le faut je monterai dans une grue moi aussi, ou je trouverai le moyen de vous sensibiliser au cas de ses enfants pour lesquels l inclusion dans l École telle qu elle est aujourd'hui n est qu une très mauvaise idée ! Il me faut votre aide sinon en septembre je serai une mère d enfant handicapé vivant dans la précarité... Une de plus que le système aura créé ! AIDEZ MOI S IL VOUS PLAÎT.