Génocide Arménien de 1915 : Assyriens et Grecs, les grands oubliés de la commémoration

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le Président de la République,

Vous avez fait preuve d’un courage sans commune mesure. Vous avez fait honneur aux valeurs de la République, et à la mémoire du peuple arménien. Par votre geste, les victimes du génocide de 1915 reposeront un peu plus en paix. La mémoire est ce qui permet aux descendants d’un génocide d’avancer.

Nous ne pouvons tolérer que leur mémoire soit insultée par une non reconnaissance, voir par une négation d’État. Nous soulignons, Monsieur le Président de la République, que nos ancêtres furent aussi les victimes du premier génocide du XXe siècle, au même titre que les Grecs du Pont.

Entre 1915 et 1917, de 500.000 à 750.000 Assyriens de l’empire Ottoman furent exterminés au nom de la folie nationaliste du gouvernement « Jeunes Turcs ». Ce chiffre correspond aux 2/3 de la communauté assyrienne. De même, plus de 250.000 Grecs du Pont furent décimés.

Nous, les Français de descendance assyrienne, les petites filles et les petits fils des survivants du génocide des Arméniens, des Assyriens et des Grecs, demandons à notre patrie, notre foyer et notre nation, la France, de faire un geste envers la mémoire de nos aïeux, et d’ajouter la commémoration de leur mémoire à celles des Arméniens.

Le travail de mémoire est la première étape pour sortir d’un traumatisme, commémorons ensemble le passé, nous n’en sortirons que plus fort.

Nous, les Français de descendance assyrienne.

Contact : Fédération Assyrienne de France
info@federationassyrienne.com