CE QUE LE PEUPLE FRANCAIS VEUT

CE QUE LE PEUPLE FRANCAIS VEUT

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Renaud DUFEU a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron et Edouard Philippe et à

 

Cela fait   40 ans et non pas 30 ans que l'on nous dit que  notre pays  est en crise , que nos   têtes  pensantes gouvernantes    enchaînent réformes  et réformettes, avec l'échec patent que l'on connait : 10% de chômeurs, toujours plus de pauvres, des services publics qui ferment,  une armée , une police, une justice    sans moyens  ,  une dette abyssale, un déficit chronique,  des recherches  scientifiques    à l'arrêt et une fiscalité galopante   avec pour conséquences des  prélèvements obligatoires  (impôts et cotisations sociales)   qui sont passés de 2002  à 2018 de 669 milliards à  1057 milliards. 

Cette politique   est un échec complet.  Le travail  ne paye plus,  sauf  pour  ceux qui nous gouvernent  ou contrôlent nos gouvernants. Il   est temps de  redonner  du souffle  aux Français et de l'espoir, de les libérer des contraintes  en tous genres et de  leur  redonner   la fierté d'être Français. 

S'il y a des riches, les pauvres en Profiterons ; si nous aidons et rendons  leur dignité aux pauvres,  ils progresseront vers  une situation meilleure. 

Tous les Français sont prêts à l'effort au prix d'une révolution   intellectuelle. 

Il est temps de changer de braquet, d'oser , d'innover  en redonnant aux français  la maitrise de leur destin et de    bouleverser l’ordre  établi totalement sclérosé  et  conservateur.

Le socle  minimum  des réformes  est le suivant :

A/ Institution 

1.    Mise en place  d’un referendum d’initiative populaire par voie électronique.[ le pouvoir au peuple]

2.    Suppression du conseil économique et social. [les planqués  de la république nous coutent cher→ economie]

3.    Transfert des compétences  des conseils régionaux  à l'Etat  et suppression des conseils régionaux. [les barons locaux coutent trop cher  et sont inefficaces → economie]

4.    Conseils généraux limités à 10  conseillers généraux par conseil général : une réunion est  ingérable au-delà de 12 personnes et réduction au prorata du nombre de fonctionnaires territoriaux, lesquels seront redéployés  pour des missions de service public    régaliennes ( armée, justice, police, etc). . [les barons locaux coutent trop cher  et sont inefficaces → economie]

5.     Gouvernement  limité à 10  ministres ( comme en Allemagne   avec le succès que l'on connait pour ce grand pays prospère).   Les ministres     habitent désormais chez eux et non  aux frais de la république. Suppression des logements de fonction et de tous les avantages. [→ economie]

 

6.    Conseils municipaux plafonnés à 8    élus (maire inclus).  [→ economie]

7.    Ministères régaliens confiés des  serviteurs de l’Etat : le ministère de la justice à un Magistrat,  le ministère des armées à un militaire,   le ministère de l’intérieur à  un  policier ! [→prenons des professionnels et non des politiciens qui font carrière]  

8.    Autres ministères :  le ministère de l’économie  à un économiste ou   grand chef d’entreprise, le ministère de l’agriculture à un agriculteur,   etc.

9.    Plafonnement des rémunérations des  sénateurs et  députés y compris européens à 6000€ frais de transport inclus. Suppression des cantines   et de tous les autres avantages  en nature (prêts , primes etc.) .  Les Français paient leurs transports : eux aussi ! [→ economie]

10. Tout élu ne peut faire qu’un seul mandat  [→ ras le bol des  carriéristes qui nous ont mis dans le mur].

11. Nombre de sénateurs et  députés  divisé par trois  ; et réduction  du nombre de  fonctionnaires des  assemblées  au prorata.  Les fonctionnaires sont redéployés      dans les autres ministères, en préfecture,   dans les hopitaux, lycées et collègues, etc.  [→ economie]

12. Suppression de toute rémunération, budget, indemnité ou allocation pour la femme du président de la République. [Yvonne DE GAULLE n’avait rien  et elle aurait eu honte de se faire indemniser ou défrayer !]

13. Obligation pour le Président de la république de payer  les charges  afférents à  son logement de fonction ( appartement privé de l’Elysée) soit  Eau, électricité, gaz. [ De gaulle ne faisait pas autre chose !]

14. Suppression de la  mobilité ou détachement [ →il est anormal qu’un président de la république  qui n’a travaillé que 9 mois   à la Cour des Comptes  ou au Conseil d’ETAT  touche à l’age de la retraite  une pension à taux plein alors qu’il a passé sa vie à faire  une carrière politique].

B/ limitation des pouvoirs fiscaux  du président, du gouvernement et du parlement,     sauf en cas de guerre  déclarée:

- Plus aucun prélèvement obligatoire (cotisations sociales, impots e,  taxes CSG CRDS )   ne peut être créée, modifiée ( base ou taux) sans suppression d'un prélèvement  obligatoire  [→abolition de la tonte des moutons par les politiciens]

- Plafonnement immédiat des prélèvements obligatoires   40%  (taux appliqué par l’Allemagne) . [→Ca marche ailleurs donc ca doit marcher chez nous ; les retraites seront donc  revalorisées automatiquement – il faut  protéger  nos retraités]

- D’où Suppression de la TVA à 5,5%  pour les produits de première nécessité et mise en place du contrôle des prix  pour les produits de base. [→il est anormal que les pauvres paient une TVA pour se nourrir]

-       Suppression de l’impôt sur le revenu,  sachant que les « hauts taux d'imposition tuent les totaux » (montant total de l’impôt récolté). [Le Travail  ou la retraite doit  être récompensé : au moins on saura pourquoi on se lève le matin ! ]

-        taxation de la valeur de toute prestation  destinée aux résidents  personnes physiques ou morale /  application du principe de territorialité.  il s’agit de taxer les GAFA.  [Tout le monde doit payer ; stop à la fraude]

[ nos politiciens nous ont mis dans le mur : essayons autre chose de rapide et concret et voyons ensemble le résultat]

C/  travail- pouvoir d’achat

15. Augmentation du SMIC de 15%  par transfert des cotisations  sociales correspondantes déjà payées par les entreprises ! [augmentation immédiate du pouvoir d’achat]

16. Les primes  sur  le salaire de base   sont exonérées de cotisations   et de CSG CRDS jusqu’à 4000€ mensuel,   tout comme les heures supplémentaires.  Les primes et rémunérations exceptionnelles au-delà de 4000€ sont soumises à cotisations et CSG CRDS.  [ le travail doit payer ]

17. Egalité  totale du montant des   pensions  de retraites versées  pour tous les Français ayant cotisé 43  années  et mise en place d’un régime unique pour tous, public privé. [tous la même  pension de retraite et une seule pension]

18. Gratuité  obligation des cantines scolaires    [Il est anormal que des enfants arrivent à l’école  le ventre vide !]

19. Gratuité des crêches  .  Priorité aux familles monoparentales (femmes ou hommes seuls avec enfants) [il faut aider  en priorité les familles]

20. Toute  aide publique  suppose un travail :   l’aide publique (RSA  et allocation logement etc.)   doit être revalorisée à  hauteur du smic net   mais en contrepartie,  la personne doit fournir un travail effectif en entreprise.  Désormais le « revenu  d’activité »    sera versé à l’entreprise sans condition autre que  l’obligation de tutorat  et de formation sur le terrain.  Toute   personne a droit au travail et  doit travailler jusqu’à l’âge légal de la retraite.  [Toute la nation vous aide, vous aidez les autres ! ]

21. Création d’une université des métiers  incluant les  CFA et LEP  par région   financé par le budget de la formation professionnel  réduit  pour ce faire de 33 milliards à 22  milliards

C/ relance  de  l’emploi.  

22. Déduction  totale   de l'Impôt sur les sociétés    des   investissements réalisés par les entreprises 

-       dans la construction de logements pour leurs personnels , sans autre condition et ce pendant  5 ans.   Amortissement immédiat des  sommes  investies et payées  pendant l’année   aux entreprises du batiment/ en contrepartie, les loyers seront alignés sur  ceux du régime social ( HLM). [relance immédiate : quand le batiment va tout va !]

-       Dans la recherche fondamentale  et appliquée  [ce sont les emplois de nos enfants demain]

23. Obligation de construite de bâtiments  BBC  en  hauteur  dans les zones de forte densité   [ILE DE FRANCE  ( etc.)]    avec récupérateur d'eau pluviales obligatoires et énergie   positive.  [économie  pour les occupant]

24. Toute construction nouvelle ou rénovation  doit être dotée d’un  réservoir recueillant les eaux pluviales et d’un système de filtration pour réutilisation  et de capteurs solaires   produisant de l’électricité. [économie  pour les occupant]

25. Investissement par la Banque publique d’investissement ( BPI)  dans  des  projets industriels  (  pharmacie,  énergies nouvelles, nano technologies , militaire etc.) [ ce sont les emplois de demain]

26. Plan industriel  Français  permettant de  ré équiper nos armées  en deux ans [il suffit de comparer l'armement de l'armée Française et celui de l'armée israélienne pour comprendre que notre Armée  est dans l'incapacité de nous défendre, faute de moyens!]

D/ mobilité

27. Alignement de l’effectif de la fonction publique sur celui de l’Allemagne.  Bascule   public privé sans concours sur dix ans. [Tout le monde doit avoir accès à un emploi soit dans le privé soit dans le public]

28. Interdiction d’embauche dans la fonction publique d’Etat et Territoriale pendant 5 ans  sauf pour les ministères régaliens  ( armée,  police, justice, finances ).  Priorité d’emploi pour les fonctionnaires  des autres ministères.  [ [ →économies]

29. Education nationale :  autonomie  totale des chefs d'établissement   qui seront  libres de recruter, débaucher le personnel  pédagogique  de leur choix et leur personnel administratif. [→Faisons leur confiance]

30. Redéploiement    sur le territoire des  fonctionnaires administratifs de l’éducation nationale [→au plus près des Français/ revitalisation des territoires]

31. Suppression de l’ENA. [→Fin de la noblesse d’Etat]

E/ Agriculture -  revitalisation des campagnes

32. Grand plan agricole   de proximité  permettant aux agriculteurs de se diversifier et d’avoir un revenu  minimum garanti ( SMIC) et obligation pour la grande distribution  de proximité  d’acheter  les produits locaux à prix coutant   + 20% de marge ; à défaut  taxation des profits réalisés   qui seront versés à une chambre de compensation du revenu agricole. [Il n’est pas normal qu’un agriculteur  qui travaille 70 heures par semaines  n’ait que 300 € par mois pour vivre ! Dans quelle société vit on ? ]

33. Plan national de reforestation/permaculture  du territoire national   en ville et à la campagne : objectif + 20%  par rapport à l’existant. [C’est l’oxygène de demain ]

34. libération des semences  pour mettre fin au monopole des  semenciers et  firmes phytosanitaires. [Libérons les énergies]

35. Interdiction immédiate du glyphosate  [fin de la pollution]

36. Sanctuarisation des terres agricoles  (interdiction de changement d’affectation pour construire)  et interdiction de vendre des terres agricoles aux    étrangers (chinois et autres). [La terre   nous nourrit ! ]

37. Basé sur le volontariat, libération  des logements sociaux  dès le départ à la retraite et relogement dans les campagnes en voie de désertification avec  en contrepartie gratuité du train.  [Il vaut faire revivre les campagnes et permette à ceux qui travaillent dans les grandes villes d’avoir accès à un logement sans faire des heures de transport par jour/ Ca permettra aux petits enfants d’aller en vacances à la campagne ! ]

F/ Justice

38. Maintien des  juges d’instruction [ ils sont indépendants ! ]

39. Enquête du procureur  contradictoire au-delà d’un an, sauf en matière de terrorisme    ou de crimes/délits complexes.   [ droits de la défense oblige !]

40. Maintien des juridictions   judiciaires existantes [ proximité de la justice avec les justiciables]

41. Indépendance totale du procureur de la République  nommé par le conseil supérieur de la magistrature.  [Anormal que le ministre de la Justice soit allé au palais de justice de paris pendant les comparutions des manifestants devant le Tribunal !]  

42. Création d’une prison en Guyane  réservée aux terroristes, criminels   ( inclus les crimes en bande organisés ou résultant d’une association de malfaiteurs).  [Tu as commis une faute, tu es  puni ! si tu  t’enfuis, bon courage avec la jungle]

43. Une fois les points 1 à 43   mis en place / lancés   sur deux ans :

·        Démission du président, dissolution de l’assemblée

·       Election d’un nouveau président 

·       obligation pour le parlement  et le gouvernement de délégiférer/ dérèglementer,   c’est-à-dire supprimer des lois et décrets  car  la France étouffe sous la règlementation.  Législature   de 5 ans ayant pour objet  de donner de l’oxygène aux Français. 

 

Cela fait   40 ans et non pas 30 ans que l'on nous dit que  notre pays  est en crise , que nos   têtes  pensantes gouvernantes    enchaînent réformes  et réformettes, avec l'échec patent que l'on connait : 10% de chômeurs, toujours plus de pauvres, des services publics qui ferment,  une armée , une police, une justice    sans moyens  ,  une dette abyssale, un déficit chronique,  des recherches  scientifiques    à l'arrêt et une fiscalité galopante   avec pour conséquences des  prélèvements obligatoires  (impôts et cotisations sociales)   qui sont passés de 2002  à 2018 de 669 milliards à  1057 milliards. 

Cette politique   est un échec complet.  Le travail  ne paye plus,  sauf  pour  ceux qui nous gouvernent  ou contrôlent nos gouvernants. Il   est temps de  redonner  du souffle  aux Français et de l'espoir, de les libérer des contraintes  en tous genres et de  leur  redonner   la fierté d'être Français. 

S'il y a des riches, les pauvres en Profiterons ; si nous aidons et rendons  leur dignité aux pauvres,  ils progresseront vers  une situation meilleure. 

Tous les Français sont prêts à l'effort au prix d'une révolution   intellectuelle. 

Il est temps de changer de braquet, d'oser , d'innover  en redonnant aux français  la maitrise de leur destin et de    bouleverser l’ordre  établi totalement sclérosé  et  conservateur.

Le socle  minimum  des réformes  est le suivant :

A/ Institution 

1.    Mise en place  d’un referendum d’initiative populaire par voie électronique.[ le pouvoir au peuple]

2.    Suppression du conseil économique et social. [les planqués  de la république nous coutent cher→ economie]

3.    Transfert des compétences  des conseils régionaux  à l'Etat  et suppression des conseils régionaux. [les barons locaux coutent trop cher  et sont inefficaces → economie]

4.    Conseils généraux limités à 10  conseillers généraux par conseil général : une réunion est  ingérable au-delà de 12 personnes et réduction au prorata du nombre de fonctionnaires territoriaux, lesquels seront redéployés  pour des missions de service public    régaliennes ( armée, justice, police, etc). . [les barons locaux coutent trop cher  et sont inefficaces → economie]

5.     Gouvernement  limité à 10  ministres ( comme en Allemagne   avec le succès que l'on connait pour ce grand pays prospère).   Les ministres     habitent désormais chez eux et non  aux frais de la république. Suppression des logements de fonction et de tous les avantages. [→ economie]

 

6.    Conseils municipaux plafonnés à 8    élus (maire inclus).  [→ economie]

7.    Ministères régaliens confiés des  serviteurs de l’Etat : le ministère de la justice à un Magistrat,  le ministère des armées à un militaire,   le ministère de l’intérieur à  un  policier ! [→prenons des professionnels et non des politiciens qui font carrière]  

8.    Autres ministères :  le ministère de l’économie  à un économiste ou   grand chef d’entreprise, le ministère de l’agriculture à un agriculteur,   etc.

9.    Plafonnement des rémunérations des  sénateurs et  députés y compris européens à 6000€ frais de transport inclus. Suppression des cantines   et de tous les autres avantages  en nature (prêts , primes etc.) .  Les Français paient leurs transports : eux aussi ! [→ economie]

10. Tout élu ne peut faire qu’un seul mandat  [→ ras le bol des  carriéristes qui nous ont mis dans le mur].

11. Nombre de sénateurs et  députés  divisé par trois  ; et réduction  du nombre de  fonctionnaires des  assemblées  au prorata.  Les fonctionnaires sont redéployés      dans les autres ministères, en préfecture,   dans les hopitaux, lycées et collègues, etc.  [→ economie]

12. Suppression de toute rémunération, budget, indemnité ou allocation pour la femme du président de la République. [Yvonne DE GAULLE n’avait rien  et elle aurait eu honte de se faire indemniser ou défrayer !]

13. Obligation pour le Président de la république de payer  les charges  afférents à  son logement de fonction ( appartement privé de l’Elysée) soit  Eau, électricité, gaz. [ De gaulle ne faisait pas autre chose !]

14. Suppression de la  mobilité ou détachement [ →il est anormal qu’un président de la république  qui n’a travaillé que 9 mois   à la Cour des Comptes  ou au Conseil d’ETAT  touche à l’age de la retraite  une pension à taux plein alors qu’il a passé sa vie à faire  une carrière politique].

B/ limitation des pouvoirs fiscaux  du président, du gouvernement et du parlement,     sauf en cas de guerre  déclarée:

- Plus aucun prélèvement obligatoire (cotisations sociales, impots e,  taxes CSG CRDS )   ne peut être créée, modifiée ( base ou taux) sans suppression d'un prélèvement  obligatoire  [→abolition de la tonte des moutons par les politiciens]

- Plafonnement immédiat des prélèvements obligatoires   40%  (taux appliqué par l’Allemagne) . [→Ca marche ailleurs donc ca doit marcher chez nous ; les retraites seront donc  revalorisées automatiquement – il faut  protéger  nos retraités]

- D’où Suppression de la TVA à 5,5%  pour les produits de première nécessité et mise en place du contrôle des prix  pour les produits de base. [→il est anormal que les pauvres paient une TVA pour se nourrir]

-       Suppression de l’impôt sur le revenu,  sachant que les « hauts taux d'imposition tuent les totaux » (montant total de l’impôt récolté). [Le Travail  ou la retraite doit  être récompensé : au moins on saura pourquoi on se lève le matin ! ]

-        taxation de la valeur de toute prestation  destinée aux résidents  personnes physiques ou morale /  application du principe de territorialité.  il s’agit de taxer les GAFA.  [Tout le monde doit payer ; stop à la fraude]

[ nos politiciens nous ont mis dans le mur : essayons autre chose de rapide et concret et voyons ensemble le résultat]

C/  travail- pouvoir d’achat

15. Augmentation du SMIC de 15%  par transfert des cotisations  sociales correspondantes déjà payées par les entreprises ! [augmentation immédiate du pouvoir d’achat]

16. Les primes  sur  le salaire de base   sont exonérées de cotisations   et de CSG CRDS jusqu’à 4000€ mensuel,   tout comme les heures supplémentaires.  Les primes et rémunérations exceptionnelles au-delà de 4000€ sont soumises à cotisations et CSG CRDS.  [ le travail doit payer ]

17. Egalité  totale du montant des   pensions  de retraites versées  pour tous les Français ayant cotisé 43  années  et mise en place d’un régime unique pour tous, public privé. [tous la même  pension de retraite et une seule pension]

18. Gratuité  obligation des cantines scolaires    [Il est anormal que des enfants arrivent à l’école  le ventre vide !]

19. Gratuité des crêches  .  Priorité aux familles monoparentales (femmes ou hommes seuls avec enfants) [il faut aider  en priorité les familles]

20. Toute  aide publique  suppose un travail :   l’aide publique (RSA  et allocation logement etc.)   doit être revalorisée à  hauteur du smic net   mais en contrepartie,  la personne doit fournir un travail effectif en entreprise.  Désormais le « revenu  d’activité »    sera versé à l’entreprise sans condition autre que  l’obligation de tutorat  et de formation sur le terrain.  Toute   personne a droit au travail et  doit travailler jusqu’à l’âge légal de la retraite.  [Toute la nation vous aide, vous aidez les autres ! ]

21. Création d’une université des métiers  incluant les  CFA et LEP  par région   financé par le budget de la formation professionnel  réduit  pour ce faire de 33 milliards à 22  milliards

C/ relance  de  l’emploi.  

22. Déduction  totale   de l'Impôt sur les sociétés    des   investissements réalisés par les entreprises 

-       dans la construction de logements pour leurs personnels , sans autre condition et ce pendant  5 ans.   Amortissement immédiat des  sommes  investies et payées  pendant l’année   aux entreprises du batiment/ en contrepartie, les loyers seront alignés sur  ceux du régime social ( HLM). [relance immédiate : quand le batiment va tout va !]

-       Dans la recherche fondamentale  et appliquée  [ce sont les emplois de nos enfants demain]

23. Obligation de construite de bâtiments  BBC  en  hauteur  dans les zones de forte densité   [ILE DE FRANCE  ( etc.)]    avec récupérateur d'eau pluviales obligatoires et énergie   positive.  [économie  pour les occupant]

24. Toute construction nouvelle ou rénovation  doit être dotée d’un  réservoir recueillant les eaux pluviales et d’un système de filtration pour réutilisation  et de capteurs solaires   produisant de l’électricité. [économie  pour les occupant]

25. Investissement par la Banque publique d’investissement ( BPI)  dans  des  projets industriels  (  pharmacie,  énergies nouvelles, nano technologies , militaire etc.) [ ce sont les emplois de demain]

26. Plan industriel  Français  permettant de  ré équiper nos armées  en deux ans [il suffit de comparer l'armement de l'armée Française et celui de l'armée israélienne pour comprendre que notre Armée  est dans l'incapacité de nous défendre, faute de moyens!]

D/ mobilité

27. Alignement de l’effectif de la fonction publique sur celui de l’Allemagne.  Bascule   public privé sans concours sur dix ans. [Tout le monde doit avoir accès à un emploi soit dans le privé soit dans le public]

28. Interdiction d’embauche dans la fonction publique d’Etat et Territoriale pendant 5 ans  sauf pour les ministères régaliens  ( armée,  police, justice, finances ).  Priorité d’emploi pour les fonctionnaires  des autres ministères.  [ [ →économies]

29. Education nationale :  autonomie  totale des chefs d'établissement   qui seront  libres de recruter, débaucher le personnel  pédagogique  de leur choix et leur personnel administratif. [→Faisons leur confiance]

30. Redéploiement    sur le territoire des  fonctionnaires administratifs de l’éducation nationale [→au plus près des Français/ revitalisation des territoires]

31. Suppression de l’ENA. [→Fin de la noblesse d’Etat]

E/ Agriculture -  revitalisation des campagnes

32. Grand plan agricole   de proximité  permettant aux agriculteurs de se diversifier et d’avoir un revenu  minimum garanti ( SMIC) et obligation pour la grande distribution  de proximité  d’acheter  les produits locaux à prix coutant   + 20% de marge ; à défaut  taxation des profits réalisés   qui seront versés à une chambre de compensation du revenu agricole. [Il n’est pas normal qu’un agriculteur  qui travaille 70 heures par semaines  n’ait que 300 € par mois pour vivre ! Dans quelle société vit on ? ]

33. Plan national de reforestation/permaculture  du territoire national   en ville et à la campagne : objectif + 20%  par rapport à l’existant. [C’est l’oxygène de demain ]

34. libération des semences  pour mettre fin au monopole des  semenciers et  firmes phytosanitaires. [Libérons les énergies]

35. Interdiction immédiate du glyphosate  [fin de la pollution]

36. Sanctuarisation des terres agricoles  (interdiction de changement d’affectation pour construire)  et interdiction de vendre des terres agricoles aux    étrangers (chinois et autres). [La terre   nous nourrit ! ]

37. Basé sur le volontariat, libération  des logements sociaux  dès le départ à la retraite et relogement dans les campagnes en voie de désertification avec  en contrepartie gratuité du train.  [Il vaut faire revivre les campagnes et permette à ceux qui travaillent dans les grandes villes d’avoir accès à un logement sans faire des heures de transport par jour/ Ca permettra aux petits enfants d’aller en vacances à la campagne ! ]

F/ Justice

38. Maintien des  juges d’instruction [ ils sont indépendants ! ]

39. Enquête du procureur  contradictoire au-delà d’un an, sauf en matière de terrorisme    ou de crimes/délits complexes.   [ droits de la défense oblige !]

40. Maintien des juridictions   judiciaires existantes [ proximité de la justice avec les justiciables]

41. Indépendance totale du procureur de la République  nommé par le conseil supérieur de la magistrature.  [Anormal que le ministre de la Justice soit allé au palais de justice de paris pendant les comparutions des manifestants devant le Tribunal !]  

42. Création d’une prison en Guyane  réservée aux terroristes, criminels   ( inclus les crimes en bande organisés ou résultant d’une association de malfaiteurs).  [Tu as commis une faute, tu es  puni ! si tu  t’enfuis, bon courage avec la jungle]

43. Une fois les points 1 à 43   mis en place / lancés   sur deux ans :

·        Démission du président, dissolution de l’assemblée

·       Election d’un nouveau président 

·       obligation pour le parlement  et le gouvernement de délégiférer/ dérèglementer,   c’est-à-dire supprimer des lois et décrets  car  la France étouffe sous la règlementation.  Législature   de 5 ans ayant pour objet  de donner de l’oxygène aux Français. 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !