E3C : Le bac pris à la légère mais C'EST NOTRE AVENIR !

E3C : Le bac pris à la légère mais C'EST NOTRE AVENIR !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

En ce moment, beaucoup d'élèves de première générale et technologiques passent les E3C, dans cette pétition, nous ne demandons pas la suppression de ces examens car la plupart les ont déjà passé mais nous demandons à l’Éducation Nationale, au ministère et ministre et à la direction des établissements du sérieux... Ils ne se rendent pas compte que c'est nôtre avenir, les profs s'en rendent plus compte car ils sont en contact avec nous et connaissent notre stress !

En effet, ce n'est pas normal de passer le bac dans ces conditions :                           - 36 dans une salle de cours normale, tables collées.                                                                                                                         - Le brouillon n'est pas fourni, pas de feuille de couleur, donc, facile de tricher !                                                                                                                                     - Les équipes de direction des lycées ne savent pas comment faire passer les examens, n'impriment même pas des listes pour mettre sur la porte.                          

- Comme vous êtes tous collés, vous pouvez parler en chuchotant, personne ne s'en rendra compte, certains utilisent même leurs portables...

 

En dehors de cela, nous n'avons aucune information sur le choix des spécialités en terminale, car personne ne sait rien, pour les modifications communiquées par le ministre, elles ne sont pas encore officielles ! Nous sommes dans le flou. Pendant ce temps, à la télé, l'on parle de la réforme des retraites et du coronavirus mais de nous personne n'en n'a rien à faire...

Il faut juste que le gouvernement n'oublie pas que, les lycéens, ce sont les travailleurs de demain, et que si c'est autant le bordel en France, beaucoup partiront à l'étranger, l’État aura payer l'enseignement aux enfants mais n'aura pas d'impôts en retour et si le parti présidentiel espère être réélu, qu'il n'oublie pas, que nous votons à la présidentielle 2022 !

ET MAINTENANT, ON SAIT POURQUOI LA FRANCE EST LE PREMIER CONSOMMATEUR D'ANTI-DEPRESSEURS !

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !