Donnez une sédation profonde à Alain Cocq

Donnez une sédation profonde à Alain Cocq

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Daniel CESAR a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron (Président de la République française.) et à

Âgé de 57 ans, Alain Cocq est atteint par une maladie tellement orpheline qu’elle n’a même pas de nom. Les parois de ses artères se collent les unes aux autres et son état se détériore.
Militant infatigable de la cause des personnes en situation de handicap, il a prévenu l’Elysée qu’il cesserait de s’alimenter et de s’hydrater à partir de vendredi si Emmanuel Macron ne légalise pas l’aide médicale à mourir.
Très soutenu, il a prévu de filmer son agonie et de la diffuser en direct sur Facebook.

Cloué sur son lit à Dijon et en grande souffrance, Alain Cocq n’est pourtant pas en fin de vie. Il ne pourrait donc pas bénéficier des dispositions de la loi Claeys – Leonetti (2016) qui prévoit la possibilité d’une « sédation profonde et continue jusqu’au décès », comme ce fut le cas pour Vincent Lambert, par exemple. Mais s’il cesse de s’alimenter ce vendredi, Alain Cocq pourrait très rapidement voir sa situation évoluer et disposer du même traitement. Sauf qu’il refuse catégoriquement. « Je veux rester conscient jusqu’à la dernière seconde, martèle-t-il. Je ne veux pas mourir après avoir été dans les vapes pendant des jours. »

Et son état se détériore. « Je n’arrive quasiment plus à bouger. Peu à peu, je perds la vue, l’ouïe et la parole. Pour moi, c’est une non-vie. Et pour moi, il n’y a pas de différence entre la mort et la non-vie… 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !