Adressée à Emmanuel Macron et 1 autre

#DoctorsinDanger - stop au ciblage des hôpitaux et du personnel médical en Syrie !

0

0 signature. Allez jusqu'à 200 000.

Je m’appelle Raphaël Pitti, je suis médecin-anesthésiste, professeur de médecine et depuis plus de 30 ans, je parcours le monde de zones de guerre en zones de guerre. Aujourd’hui, je suis engagé en Syrie auprès de mes collègues qui chaque jour font face à la mort et aux bombardements. Avec l'UOSSM, Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux, j'ai fondé le pôle formation médicale qui a permis de former plus de 16000 soignants en Syrie.

La guerre en Syrie est la plus grande catastrophe humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Depuis le début du conflit, la situation médicale n’a pas cessé de se dégrader et a atteint son paroxysme avec la destruction de 70% des infrastructures médicales. Aujourd’hui, je souhaite évoquer le sort de mes collègues soignants qui sont ciblés dans les affres de la guerre au mépris du droit international humanitaire. 732 soignants ont été tués depuis le début du conflit en 2011.  

“Tuer un soignant parce qu’il soigne, c’est fondamentalement renier l’humanité.”

Nous avons le devoir de nous révolter contre ce qui est de l’ordre de l’inacceptable, de tuer des médecins, des infirmier.e.s, des sages-femmes... qui n’ont pour seul tort que de sauver des vies au cœur d’un conflit qui s’éternise depuis bientôt 7 ans. Les attaques contre les hôpitaux et le personnel médical sont des crimes de guerre. L’an dernier, selon le rapport de surveillance des hôpitaux syriens, l’intégralité des 107 hôpitaux du panel à Alep, Idleb, Lattaquié, Hama, Deraa, Quneitra et Homs, ont été attaqués au moins une fois par une frappe aérienne directe ou indirecte en 2016. Certains ont été frappés jusqu’à 25 fois. La moyenne est de trois attaques pour un hôpital.

Je vais vous raconter l’histoire du Dr Ali Darwhish, tué le 26 mars 2017 tandis qu’il opérait dans l’hôpital de Latamneh où il travaillait“L’hôpital a subi une attaque au chlore et ne voulant pas quitter la salle d’opération tandis qu’il soignait un patient, il a lui-même été intoxiqué et est décédé des suites de cette attaque. Ce médecin a laissé derrière lui des populations entières sans accès aux soins face à une guerre qui requiert des soins constants aux malades et aux victimes du conflit. Les familles entières sont ainsi obligées de s’enfuir.”

 #DoctorsinDanger

Le droit international humanitaire, qui codifie les lois de la guerre, interdit toute attaque contre les établissements et les professionnels de santé.  Ainsi, au nom du droit international humanitaire et comme médecin humanitaire, je demande solennellement :

1.   La réelle application de la résolution 2286 (2016) qui condamne fermement les attaques en temps de guerre contre les hôpitaux et les personnels soignants et exhorte les gouvernements à agir contre les responsables.

2.   L’ouverture de voies d’accès humanitaires sûres pour tous les convois internationaux afin d’apporter les besoins nécessaires aux personnels soignants et hôpitaux et faciliter l’accès aux soins aux populations.

Résolution 2286 (2016) : http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=S/RES/2286(2016)

Pr Raphaël Pitti, médecin anesthésiste-réanimateur, spécialiste de la médecine de guerre, responsable formation et administrateur de l'ONG UOSSM (Union des Organisations de Secours et Soins médicaux)

Pétition lancée dans le cadre de la coalition #DoctorsinDanger Rendez-vous sur www.doctorsindanger.com 

Partagez la pétition sur vos réseaux Facebook et Twitter : .@EmmanuelMacron entendrez-vous l'appel du Pr @rpitti57 pour protéger les soignants en #Syrie? #DoctorsinDanger https://www.change.org/p/emmanuel-macron-doctorsindanger-stop-au-ciblage-des-h%C3%B4pitaux-et-du-personnel-m%C3%A9dical-en-syrie

Cette pétition sera remise à:


    Pr. Raphaël PITTI a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 159 252 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Pr. Raphaël compte sur vous aujourd'hui

    Pr. Raphaël PITTI a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: #DoctorsinDanger - stop au ciblage des hôpitaux et du personnel médical en Syrie !”. Rejoignez Pr. Raphaël et 159 251 signataires.