Disons non au fait que les grévistes perdent leur gagne-pain

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Ce trimestre, certains conducteurs de trains seront en grèves. Ils en ont la légitimité, car le gouvernement et la SNCF s'attaquent aux droits sociaux de ces mêmes conducteurs, droits sociaux qu'amplement les conducteurs méritent.

Bon nombre de gens ont tendance à penser qu'en France le droit de grève est respecté. Pourtant, l'employeur est autorisé à ne pas payer les jours de grèves, ce qui de facto revient à châtier les grévistes.

Or, les cheminots qui seront en grèves ne font aucun caprice, ils se battent contre une réforme esclavagiste et donc monstrueuse. Les cheminots ne sont ni des nantis ni des fainéants, ce sont des travailleurs qui suent et qui à cause du système impliquant que sur le bon fonctionnement des services publics l'engraissement des portefeuilles des grands patrons milliardaires soit prioritaire sont dépourvu de la capacité matérielle et financière de faire correctement leur boulot.

En signant la pétition, vous réclamez que les heures de travail qu'à très juste titre à la grève certains employés de la SNCF affecteront soient quand même payés (paiement qui devra être fait, non pas aux frais du contribuables, mais au détriment des cadeaux illégitimes qui aux grands maîtres de l'industrie et de la finance sont faits), et vous demandez au gouvernement de faire marche arrière et donc de renoncer à la réforme immonde qu'il envisage.



Démocratie compte sur vous aujourd'hui

Démocratie COMMUNISME a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Disons non au fait que les gréviste perdent leur gagne-pain”. Rejoignez Démocratie et 25 signataires.