Écrivons l'avenir après le Covid-19

Écrivons l'avenir après le Covid-19

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Il y a quelques jours,  nous célébrons la fête du travail… quelle ironie non ?Depuis plusieurs semaines, nous sommes en pleine crise sanitaire et en pleine pandémie du coronavirus ! Pour la plupart d’entre nous, nous sommes en confinement ! (Pas en vacances je tiens à le préciser)

Nous remercions tout d’abord les soignants (Les médecins, les infirmier(e)s, les aides soignant(e)s mais aussi les chirurgien(ne)s (qui se reconvertissent en brancardiers), les brancardier(es), les agents hospitaliers et de nettoyage, le SAMU, les pompiers, les médecins généralistes, les infirmier(e)s libéraux, les auxiliaires de vie, les chercheur(e)s, les technicien(nes) de laboratoires, les pharmacien(nes), les préparateurs (trices) en pharmacie,  les radiologues, les manipulateurs radio, la réserve sanitaire donc les étudiants en médecine ou en soins infirmiers ainsi que nos retraités revenu sur le terrain. ..Nous remercions également les policier (e)s et gendarmes qui veillent à notre sécurité (pas ceux qui maltraitent, insultent et se sentent tout puissants)… Les caissier(e)s qui travaillent la peur au ventre pour que nous tous puissions faire  nos achats nécessaires… Les travailleurs sociaux (ES, ME , ASS, AMP, AES), les assistant (e)s familiaux,  ainsi que les associations (SAMU Social, Resto du coeur, Croix Rouge...) qui travaillent dans l’ombre et doivent contenir  et vivre avec la souffrance de ceux qu’ils accompagnent… Les professeur (e)s des écoles, des collèges,  des lycées a qui ont demandé de réinventer leur pédagogie et d’innover l’enseignement à distance tout en faisant d’une disponibilité la plus totale… Nous remercions également, les routiers, les ouvriers, les agriculteurs, les employés municipaux, les agents EDF, les postiers … qui aident à faire tourner notre pays ! … Vous savez quoi ?  Toutes ses personnes n’auront pas de prime , seul quelques soignants ayant en énorme l’étiquette COVID en étiquette rouge et en caractère gras l’auront mais pourtant le COVID est partout non ? Juste ou pas ?

Nous sommes actuellement en confinement pour faire ralentir l’épidémie mais les experts et le gouvernement pense d'or et déja à une deuxième vague après le déconfinement ! Le premier ministre estime que 1000 à 3000 personnes sont contaminées par jour !

Mesdames, Messieurs pour ne pas être contaminé , il faut se confiner mais pour se déconfiner il faut être immunisé mais pour être immunisé, il faut se faire contaminer ! Comme dirait certains... CQFD ! Le 16 Mars le président de la République nous a annoncé que que nous étions en GUERRE mais aujourd’hui nos très jeunes enfants sont nos soldats puisque c’est eux qui seront déconfinés  en premier le 11 mai pour aller dans leur classe de primaire ! Pourquoi eux ? Non pas pour la socialisation, ni pour l’éducation mais pour que leurs parents aillent bosser !... Excusez-moi, il s’agit de volontariat, pas d’obligation selon le gouvernement néanmoins si vous êtes parent sachez que vous ne resterez pas au chômage partiel si vous gardez votre enfant et que vous, cher enseignant vous n’avez pas de droit de retrait ! Par ailleurs, on nous a dit et redit que les enfants ne développaient pas de symptômes graves du COVID, oublions Julie 16 ans et oublions la forme de la maladie de Kawasaki que développent certains enfants ayant eu le COVID  mais bon… Éludons collectivement !

On parle d’une reprise au 18 Mai pour le collège même problème hélas ;  Classe couper deux admettons mais  Où et comment assurer la continuité pédagogique de manière pertinente ?  Pourquoi d'abord, les 6emes et 5emes ? La socialisation, l’éducation, l’apprentissage des codes sociaux ? Toujours pas ! Sinon on ferait reprendre les classes de troisièmes vis-à-vis de l’orientation scolaire ! Non c’est toujours la même histoire,  c'est pour les parents aillent travailler !! Évoquons aussi les lycées, une reprise en Juin ? Les terminales n’iront pas, certains savent qu’avec le contrôle continu ils sont déjà bacheliers ou redoublants… Les plus consciencieux iront pour avoir des conseils pour le rattrapage ou des conseils pour leurs études supérieures.  Mais en définitive et en dépit du reste pourtant fondamental... Le personnel enseignant et les élèves auront-ils des masques, du gel et des gants ?

Le gouvernement nous a présenté des cartes avec des codes couleurs ( je ne détaillerai pas ce que je pense, ça serait trop long), et nous a  également exposé le fait que le masque était nécessaire mais pas obligatoire car il faut être honnête, il n’a rien de tout cela, nous sommes encore en pénurie ! Les commerçants pourront juger de ne pas laisser rentrer une personne ne possédant pas un masque dans son magasin. Obligatoire ou pas , finalement ? Tout le monde ne peut pas se payer des masques ; des distributeurs à cinq euros, un masque pour deux ou trois heures à 0,90 centimes, il faudrait piocher dans l'ISF pour faire partager les ressources et faire un petit peu de justice sociale... pardon cela n'existe plus !

Depuis le confinement nous assistons à une grande solidarité : Les SDF hébergé dans des hôtels, des livraisons de nourriture aux soignants, de l’entraide entre voisins, à l’augmentation du RSA, un rallongement des droits du chômage et des allocations adultes handicapés arrivé à expiration… Cela continuera demain ? Nous avons pu voir également toutes ses familles entassées dans des logements minuscules et insalubres ! Que ferons-nous demain pour ses personnes souffrant de la précarité ? De plus nous avons assisté à   des verbalisations injustement données, des bavures policières. Exemple de verbalisation injustifiées : une personne âgée ne pas marcher à la même vitesse qu’un adolescent en revenant des courses mérite t-elle une verbalisation ? Un mari transportant sa femme ou sa fille pour qu'elle aille travailler est t-il interdit et vaut une amende 135 ? Un conducteur de corbillard à Perpignan  mérite une amende parce qu'il a oublié son attestation professionnelle dans sa voiture personnelle alors qu'on voit bien dans le véhicule, le cercueil à l'arrière  ?  et j’en passe …  Tout ceci encore pour le compte de l’inflation une fois de plus, une fois de trop !

On assiste plus gaiement à une meilleure préservation de l’environnement,  alors choisissons-nous l’économie ou l’écologie ? Ou bien alors tentons- nous, une économique et développement durable ?

Dernier point non négligeable , dans le décompte de chaque soir on n’indique pas les morts à domicile, on compte plus de 9000 morts à domicile, absence de soins ou COVID ? Qui s'occupent d'eux ? Si on compare avec nos aînés en EPHAD ce n'est pas plus digne et glorieux, ils souffrent davantage plus de la solitude et de l’absence des kinés, ortho etc… que du coronavirus ! ... Plus rien ne va  Le suicide des étudiants est hausse et les violences conjugales et intrafamiliales également… Toutefois et encore bouchons-nous les oreilles !  

On demande :

-  Une gratuité des masques, des gants et du gel hydroalcoolique pour tous 

- La fermeture nationale des écoles, des collèges et des lycées si possible jusqu'en septembre, (le problème des décrocheurs est toujours d'actualité cependant la santé et la sécurité ne sont pas au rendez-vous)... Ou alors on souhaite un vrai plan...

- Une clarté du discours gouvernemental et scientifique

- Une solidarité (évoquée plus haut dans la lettre)  au delà du confinement y compris envers les SDF et les mineurs non accompagnés 

- Rouvrir les EPHAD de manière régulière et systématique aux familles et aux bénévoles tout en respectant les gestes barrières

- Une aide psychosociale et des actions sociales et solidaires pour les étudiants, les malades chroniques, les handicapés, les personnes âgées et les personnes ayant des difficultés familiales ou conjugales  

- Une prime pour ; tout les soignant (e) s ( Medecins, infirmier(e)s hospitaliers ou libéraux,  aides soignant(e)s, brancardier (e)s, radiologues, manipulateurs radios,  auxiliaires de vie, SAMU, Pompiers) … Les pharmacien (nes) et les préparateurs (trices) en pharmacie…  Les caissier(e)s, les agents hospitaliers et de nettoyage,  l’ensemble travailleurs sociaux, les assistant(e)s familiaux, les éboueurs, les routiers, les policier(e)s et les gendarmes… Les enseignants de primaire et de secondaire …

- Une aide exceptionnelle aux TPE, PME, Hôtels,  Restaurants…

- Une indépendante nationale et locale pour récréer des entreprises dans notre pays pour ne plus jamais reconnaître cette pénurie

- Arrêter le tourisme de masse et une consommation à outrance

- Rétablir une égalité et une équité envers tout les citoyens et toutes les citoyennes et augmenter les salaires

- Une solution pour les logements inadaptés et une augmentation des APL

- Une surveillance plus importante pour les personnes âgées ou fragiles à domicile

- Une prise en charge des familles endeuillés et en souffrance

- Des hébergements d'urgence en nombrepour les femmes , les hommes ou les enfants victimes de maltraitances physiques ou psychologiques à leur domicile

La crise des gilets jaunes n’a pas eu lieu pour rien hélas ; les soignants qui vous sauvent aujourd’hui hurlaient de détresse hier dans nos rues car les trois derniers gouvernements ont fermé des lits, réduit les budgets et supprimé des postes , ils  sont là  pour nous sauver malgré tout et malgré la dangerosité à laquelle ils s’exposent… Et tristement, ils ne sont pas les seuls en détresse tant de professions souffrent et ont souffert et je suis navrée de ne pas toutes pouvoir les énoncer ici !

Faisons-le pour tout ceux que le COVID a fait tombé, faisons – le pour qu’ils ne soient pas morts en vain.  Écrivons demain, ensemble, et pour qu’il soit juste et plus humain !

« Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences. », Françoise Dolto.
  

On a accepté d'être privé de nos libertés individuelles, de ne plus voir nos proches et nos amis. Nous vivons dans l'angoisse et dans une impuissante palpable mais cependant non mesurable. Faisons en sorte de ne pas avoir vécu cela pour rien et surtout de ne plus jamais le revivre : Choisissons notre avenir, reconstructions l'humanité côte à côté  ! (Au moins symbolique, n'oublions pas la distanciation physique)   ! 

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !