Des promesses aux actes: exigeons de vraies mesures pour les hospitaliers !

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Après l'annonce d'une médaille, d’un hommage à l’occasion du 14 juillet, après avoir proposé aux Français, déjà mis à genoux par cette crise, de donner leurs jours de congés au bénéfice des soignants, nous voyons apparaître le décret sur l'attribution de la "prime COVID" proprement inacceptable car inéquitable.

Nous, hospitaliers de soins généraux et de psychiatrie, représentés par le Syndicat CNI, ne voulons pas de l’aumône ou de médaille en chocolat.

Nous avons besoin de réelles revalorisations de salaires et de carrières au regard de nos compétences et de nos responsabilités. Nous voulons des conditions de travail acceptables et dignes d’êtres humains.

Nous avons besoin de recrutement de personnels, de réouvertures de lits et de matériel en quantité suffisante pour prendre soin de nos concitoyens dans de bonnes conditions.

Ne leur laissons pas oublier les engagements du 25 mars d’un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières pour notre hôpital »

Faisons entendre à notre gouvernement que nous ne sommes pas dupes de leurs pseudos hommages et qu’il est l’heure pour eux de rendre des comptes et de tenir leurs promesses !

Cette pétition sera transmise par le Syndicat CNI au palais de l’Elysée ainsi qu’au Ministère de la Santé.

Si vous partagez ces valeurs, nous vous proposons de signer cette pétition et de la faire suivre à votre entourage.