CGOS : Non à la suppression du complément de salaire en cas d'arrêt maladie

CGOS : Non à la suppression du complément de salaire en cas d'arrêt maladie

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

CGOS ATTENTION DANGER

Au conseil d’administration du 24 juin 2021, il a été voté une baisse de la prestation compensation de salaire en cas de maladie.

Alors que l’ensemble des organisations syndicales représentatives au CGOS s’est exprimé à l’unanimité contre cette délibération, et que le représentant du ministre lui‐même demandait le report de cette mesure, car la DGOS relancera les groupes de travail sur la prestation sociale complémentaire( PSC) en septembre , les représentants des directeurs de la fonction publique hospitalière ont décidé par le biais de la voix prépondérante du président du CGOS , qui ne peut être qu’un directeur, d’imposer la baisse programmée de la prestation maladie Celle‐ci sera servie à compter du 1 er janvier 2022 en fonction de l’indice de l’agent avec pour conséquence, dés l’indice 490 une baisse allant de 2 à 5% du traitement.

Ce que l’on concède d’une main en augmentant le traitement de la catégorie A , sera repris en partie par la deuxième main à la moindre défaillance physique.

Quand on pense qu’il est question de repousser l’âge du départ à la retraite, cela donne à réfléchir...

Les Hospitaliers restent CombaTTifs et DéTTerminés contre ce mépris et manque de considération.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !