Catastrophe naturelle sècheresse - les oubliés de la canicule - Aidez-nous !!!

Recent news

Sécheresse, maisons menacées et sinistrés non indemnisés

«  70% du territoire est concerné » par le phénomène de retrait-gonflement des argiles. Les sécheresses successives menacent votre maison, comme elles ont déjà touché bon nombre de propriétaires. Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Il existe un régime dit de « catastrophe naturelle » pour lequel nous cotisons tous au titre de notre contrat d’assurance, et qui est supposé nous couvrir. Mais entre la théorie et la réalité, il y a un abîme.

Pourtant, en France, déjà des milliers de sinistrés se battent pour se voir reconnaître comme des victimes de cette catastrophe naturelle, et ils doivent se battre plus encore pour que leur sinistre soit pris en charge, ceci dans la quasi-indifférence générale, en devant faire face à la mauvaise foi des experts, missionnés par les assurances et dûment chapitrés sur leur mission.

Ce phénomène ne fait pas les gros titres des journaux et pour de très nombreuses victimes, qui voient leurs maisons tomber en ruine dans une indifférence totale, les conséquences sont souvent dramatiques.

Année après année, votre maison est silencieusement et pernicieusement fragilisée sans que vous puissiez vous en apercevoir, jusqu’au point de rupture … et ce jour-là, vous constaterez un affaissement, des murs qui se fissurent, peut-être de manière insignifiante au départ, mais cela risque d’évoluer gravement, jusqu’à produire des fentes traversantes, laissant passer l’air et l’humidité. Les dallages s’affaisseront,  les huisseries ne fonctionneront plus… Certaines maisons nécessitent d’être soutenues par des étais pour éviter le pire… Il vous aura fallu toute une vie de travailleur pour acquérir ces biens immobiliers qui sont désormais, à cause de ce phénomène de retrait-gonflement des sols, des ruines en devenir. Serez-vous en mesure de payer deux fois le prix de votre maison, voire bien plus ? 

La catastrophe naturelle sécheresse est un phénomène ignoré du monde politique, qui en méconnaît généralement son ampleur et ses conséquences.

Pire encore, les députés ont voté un texte de loi, qu’ils ont présenté comme une avancée pour les sinistrés … alors que dans cette loi, ils ont adopté un amendement du gouvernement qui fait encore plus obstacle à l’indemnisation des victimes de la sécheresse :  des conditions supplémentaires restrictives et limitatives sont en effet ajoutées pour la prise en charge de leur sinistre, réduisant à peau de chagrin l’indemnisation possible.
Concrètement, cela revient à exclure la sécheresse du régime de catastrophe naturelle ! C’est une régression pour les sinistrés !

Plutôt que de prendre en considération le travail de notre Association, œuvrant en faveur des sinistrés,  les députés, en validant cet amendement, se sont pliés au lobby des assurances en acceptant ses conditions et provoquant un net recul de la loi au seul profit des assureurs.

Nous n’acceptons pas que les politiques soient au service du lobby assurantiel et que la sécheresse continue à être une catastrophe naturelle qui n’attire ni regard ni compassion !

Cela n’arrive pas qu’aux autres ! Signez (gratuit) ! Diffusez (gratuit) et rejoignez-nous (gratuit) !

Suivez notre activité,
Retrouvez-vous sur notre site  http://www.lesoubliesdelacanicule.org et notre page facebook

Merci de votre soutien

Bonne journée, Cordialement

Association Les Oubliés de la canicule
3 months ago