Arrêtons d’interdire

Arrêtons d’interdire

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Les conséquences sanitaires de la Covid 19 sont réelles.
Les efforts pour protéger chacun d’entre nous sont réels.

Mais même si la précarité ne nous touche pas tous de manière égale, les effets des décisions prises impactent durablement notre société et en particulier notre jeunesse, qui est notre avenir.

« Arrêtons d’interdire »

Nous sommes des citoyens, pas des enfants.

Pourquoi  fermer tous les restaurants ? Fermons celui qui ne respecte pas les règles sanitaires. Pourquoi interdire tous les spectacles ? Interdisons celui qui ne respecte pas les règles sanitaires.

Ne nous cachons pas derrière les moyens : au lieu d’aider les entreprises à survivre par des aides financières, aidons-les à ouvrir et finançons le contrôle des mauvais élèves.

L’enjeu est notre rapport à notre société : nous ne devons pas accepter de vivre dans une société de l’interdit mais dans une société du respect mutuel. Et nous attendons  de l’Etat qu’il protège les personnes respectueuses, les étudiants qui savent faire attention à leurs grands-parents , les salariés/employeurs qui prennent soin de leurs collègues...

Quand on élève un enfant, quand on gère une classe à l’école, une équipe en entreprise, on apprend très vite qu’on ne sanctionne pas tout le monde pour la transgression effectuée par une  personne. On ne punit pas 100 % des gens pour 10% des délinquants !

Nous allons devoir vivre avec le risque virale de longues années, ne nous mentons pas. Nous ne sommes pas à l’abri de l’arrivée d’un variant qui rende inefficace la vaccination.

Alors aujourd’hui, il est temps que chaque citoyen puisse simplement dire : arrêter d’interdire, je ne vous ai pas élu pour vivre dans une société du contrôle, de la contrainte. Le peuple vous vous a élu pour construire une société du respect, du vivre ensemble. Le peuple vous a élu pour prendre des décisions courageuses (ce que vous avez fait) mais pas pour nous mettre dans une cage dorée .

Nous ne voulons pas vous laisser penser que vous avez eu raison de nous contraindre ainsi : parce qu’à la prochaine pandémie, il est hors de question d’imaginer que vous puissiez à nouveau restreindre notre liberté. Apprenons à vivre avec ce risque « nouveau ». Comme nous acceptons de vivre avec le risque de catastrophe, le risque routier et j’en passe.

Par cette pétition, nous nous demandons, monsieur le Président, de nous plus écouter tous vos experts mais de faire appel à votre intime conviction. Quelle société souhaitez-vous  laisser à nos enfants ? Celle de l’interdît ? Ou celle de la liberté d’agir et de penser, du libre arbitre ?

Et cette décision n’est pas à prendre dans 4 à 6 semaines mais aujourd’hui.

1. Faites-nous confiance, et « ouvrez » !

2. Légiférez de manière positive en insistant sur les règles simples à respecter. 

3.  Laissez la possibilité à chaque organisme, sites culturels, entreprise  de demander à l’administration un contrôle en amont pour montrer sa bonne gestion.

4. Sanctionnez par une fermeture rapide, voire immédiate les mauvais élèves.

Et si malheureusement votre intime conviction vous fait penser que nous sommes des enfants : rappelez-vous que pour l’aider à  grandir, un enfant a besoin de la confiance de ses proches, que pour grandir il n’a pas besoin d’un sauveur mais d’un accompagnateur. Et qu’il n’y a de pire en éducation que l’irrespect de ce que représente la personne.

Et si vos experts vous disent que le risque politique est trop fort, demandez-vous s’ils connaissent nos réalités et posez-vous la question suivante : serez-vous le Président qui aura rendu possible en France l’atteinte à la liberté d’être ensemble ou serez-vous le Président qui osera dire que nous sommes des personnes responsables, mais libres...

Il est temps d’arrêter d’interdire...

 

 

 

 

 

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !