Agir contre les incivilités et l’insécurité en France

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Agir contre les incivilités et l’insécurité en France !

Les dernières agressions en bande à Angoulême et Garges-lès-Gonesse doivent alerter une fois de plus sur le changement de notre société et doivent encore plus impliquer les représentants de la nation.


Création d'une convention citoyenne extraordinaire

Nous, signataire de cette pétition, proposons au gouvernement d'organiser sous 90 jours une convention citoyenne extraordinaire rassemblant les acteurs majeurs de la citoyenneté française. 

Liste non exhaustive des intervenants à consulter :

–les associations de défense et des droits des victimes ;
–les représentants d'associations citoyennes ;
–intellectuels : sociologues, etc. ;
–les représentant de la magistrature, l’Ordre des avocats ;
–maîtres de conférences, juristes ;
–urgentistes et pompiers ;
–les syndicats représentant les fonctions régaliennes de l'État ;
–les représentant des différents courants religieux ;
–les élus du Sénat et les élus des collectivités ;


Et à l’issue de cette convention citoyenne extraordinaire, établir collégialement, une première trame dont le contenu dressera des propositions sérieuses répondant à l'ensemble des incivilités et de l’insécurité grandissante que la France connaît au quotidien depuis plusieurs années.


▶ Répondre immédiatement à l'urgence

Par cette volonté, les signataires de cette pétition, sollicitent le Président de la République, les membres du gouvernement et élus de la nation, afin que des mesures d'urgence soient prises sans délai :

–de solliciter du législateur la refonte de l'arsenal judiciaire existant, trop laxiste ;
–d’apporter plus de liberté d’action aux forces de l'ordre, leur permettant de mieux dissuader les individus réfractaires à une société civilisée ;
–de créer une mesure de rétention préventive allant jusqu’à 24 heures pour les auteurs d’incivilités courantes ;
–de diminuer graduellement les aides sociales allouées aux auteurs d’incivilités ;
–d’obliger les auteurs d’incivilités connus de la justice à une recherche active d’un travail dans un délai fixé, sous peine d’emprisonnement ferme.


▶ Renforcer la police nationale

En effet, Il est inconcevable qu’en France, les moyens humains et matériels attribués aux forces de l’ordre soient diminués d’année en année et qu’un policier ne soit plus en mesure d’effectuer ses missions de maintien de la paix et de l'ordre public et de protection des personnes et des biens.

Pour rétablir de la sécurité, l'une des alternatives serait de constituer des équipages de policiers en binôme et de les doter d’un véhicule puissant tout en disposant en permanence d’un équipement nécessaire au maintien de l’ordre. C'est-à-dire des véhicules adaptés aux missions de maintien de sécurité, avec l’autorisation d’utiliser des armes de dissuasion et un matériel informatique embarqué d’identité judiciaire. À cela s’ajouterait un dispositif de Signal Prioritaire Secours permettant l’envoi d’un signal de positionnement GPS, facilitant l’intervention de l’ensemble des moyens de police à disposition lors d’un événement inopiné.

Nous devons refuser la restriction budgétaire des forces de sécurité intérieure : l’État est responsable de la sécurité de ses citoyens. Il est donc obligé d’apporter toutes les ressources financières nécessaires au maintien de la sécurité sur l’ensemble de son territoire métropolitain et la France d'outre-mer.


▶ Une justice qui applique la loi 

Les citoyens doivent aspirer à une justice stricte à l’encontre de toutes formes d’incivilité et que des peines soient exécutées systématiquement, sans délai, en imposant du travail d’intérêt général pour les délits mineurs sous encadrement de l’administration pénitentiaire ou civile par l’utilisation d’un code vestimentaire orangé comme il est d’usage dans plusieurs pays. En utilisant des mesures simples et efficaces de dissuasion par l’exhibition dans l’espace public, en punissant les individus refusant le vivre ensemble.


▶ Des citoyens reconnaissant mais inquiet face au populisme et à l'insécurité dans notre pays 

À la veille de la commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre, le peuple français est fier d’un pays porteur de valeurs républicaines et humaines dont les racines sont sans équivoque la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et de sa devise nationale « Égalité, Liberté, Fraternité ».

La classe politique sidérée par la montée du Rassemblement National qui devient le symbole de la colère du peuple doit alerter. Lors des campagnes pour les élections présidentielles, législatives et européennes, l’insécurité est devenue un sujet « banal », utilisé surtout pour faire peur aux citoyens.


▶ Agir contre les incivilités et l’insécurité en France devrait être une priorité nationale.
 



Vincent compte sur vous aujourd'hui

Vincent BACH a besoin de votre aide pour sa pétition “Emmanuel Macron: Agir contre les incivilités et l’insécurité en France !”. Rejoignez Vincent et 212 signataires.