Pétition fermée

Pour la gratuité des transports en commun à Limoges !

Cette pétition avait 199 signataires


Le Syndicat Général des Lycéens (SGL 87), le Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF 87), la Fédération des Étudiants en Résidence Universitaire de Limoges (FERULim) et l'Union Nationale des Étudiants de France (UNEF Limoges), organisations lycéenne, étudiantes, et de jeunesse de Limoges tentent de répondre à une demande démocratique et écologique, celle d'une gratuité totale des transports en commun sur l'agglomération de Limoges.
Effectivement ce choix répondrait à une nécessité environnementale tout en étant une mesure de justice sociale qui assurerait une mobilité à tous au sein de notre ville. Tous, ce sont les jeunes : principaux utilisateurs des transports en commun à qui on assure une éducation gratuite sans prendre en compte les déplacements entre l'établissement et le domicile. Tous, ce sont aussi les travailleurs, les précaires, les retraités, les chômeurs (l’absence de véhicule étant trop souvent une entrave à l'emploi)… Tous, ce sont aussi les habitants des périphéries et des banlieues de la ville prisonniers d'espaces enclavés. Tous, nous avons besoin que notre mobilité soit garantie pour avoir accès aux loisirs, à l'éducation ou à notre lieu de travail.
Plus qu'une décision économique c'est bien d'un choix politique dont il s'agit : le coût des transports de la ville est de 24 millions d'euros. Ils sont financés par la taxe transport qui s'élève à 17 millions d'euros et en partie par la billetterie qui ne compte que 6 millions d'euros du budget. À Limoges nous avions en 2014 l'une des taxes transport la moins élevée de France sur les agglomérations comparables (1.02 %), aujourd'hui elle est de 1,48% ce qui fait que les bénéfices sont beaucoup plus élevés. Il suffirait en fait d'arriver à 1,5%, au mieux 2%, pour financer les transports et les rendre gratuits pour les usagers.

Une municipalité qui décide d'instaurer l'augmentation du prix des places de parking, et la fin de la gratuité d'espaces culturels comme les musées ou encore plus partiellement la médiathèque, peut largement consacrer une partie de son budget au transports en commun. Loin d'être « utopique » la gratuité des transports a été mise en œuvre dans de nombreuses villes françaises, telles que Châteauroux, Calais ou encore Dunkerque.


Nous demandons :
– La gratuité totale des transports en commun.
– une extension des lignes aux zones périphériques.
– des plages horaires plus larges.

Gagner par la mobilisation, c'est possible. Commençons dès maintenant : signez !



Jordan compte sur vous aujourd'hui

Jordan GAMAIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Emile-Roger Lombertie: Pour la gratuité des transports en commun à Limoges !”. Rejoignez Jordan et 198 signataires.